Immobilier : Les prix de l'immobilier français résistent toujours

prix élevésD'après Standard and Poor's, les prix immobiliers en France ne baissent toujours pas d'une manière conséquente alors qu'ils seraient surévalués de 15 %. Les analystes de cette agence s'attendent également à ce qu'une augmentation de 50 points de base des taux des crédits immobiliers s'accompagne d'une baisse des prix de l'ordre de 4 % l'année prochaine.

Des prix qui peinent à reculer

Depuis 25 ans, le prix des logements en France a augmenté de 155 % sans montrer aucun signe de fléchissement notable. La hausse s'est calmée pendant les deux dernières années, néanmoins les experts de Standard and Poor's estiment toujours que le marché reste surévalué de 15 %. Ils ont enregistré une baisse de 2 % en 2012, un repli de 1,8 % sur un an au premier trimestre 2013 de même qu'un recul de 1,2 % le trimestre suivant.

Le déséquilibre entre l'offre et la demande sur le marché de même que les taux de crédits immobiliers extraordinairement bas expliquent cette résistance des prix. En effet, la carence sur tout le territoire serait actuellement de près d'un million de logements d'après l'administration.

Les taux des prêts à l'habitat ont de leur côté légèrement augmenté depuis le printemps. Selon les analystes, cette hausse pourrait provoquer une baisse des prix. Standard and Poor's estime ainsi qu'une augmentation de 0,50 % de ces taux pourrait conduire à une baisse des prix de 4 % en 2014.

L'impact de la pression fiscale sur les prix immobiliers

Enfin, les taux des banques et la pénurie de logements ne sont pas les seuls critères pris en compte par les analystes. Selon eux, l'augmentation de la pression fiscale pourrait aussi avoir un impact important sur le marché. Dès le 1er janvier prochain, les droits de mutation passeront en effet de 3,8 % à 4,5 % pour le financement des départements du coup une part importante de ménages pourraient ajourner leur projet ou même l'annuler. Cette hausse d'impôt devrait ainsi faire baisser le nombre de ventes de logements.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.