Logement : François Hollande dévoile son plan pour relancer le logement

hollande-logementFrançois Hollande a dévoilé hier son plan d'urgence pour soutenir le bâtiment. Il a entre autres annoncé la baisse de la TVA pour la construction de logements sociaux et l'octroi de 1 350 euros aux ménages de la classe moyenne pour rénover leur logement.

Les grandes lignes du plan de François Hollande

Lors de son déplacement à Alfortville (Val-de-Marne), François Hollande a annoncé 20 mesures destinées à redynamiser la construction de logement et pour soutenir le bâtiment.

  • La TVA pour la construction de HLM sera réduite à 5 % à partir de 2014 dans le but de « relancer le secteur ». Les promoteurs de logements sociaux seront alors tenus de bâtir 150 000 logements par an, ce qui devrait contribuer à la création de 45 000 emplois ;
  • Afin de « lever tous les freins à la construction », le chef de l'État avait décidé qu'aucune nouvelle norme ne soit mise en place pendant 2 ans. Des règles de dérogations aux plans d'urbanisme sont prévues pour permettre la transformation de bureaux en logements.

Cette solution devrait s'appliquer dans les zones tendues afin d'assurer une densification de l'habitat.

  • Enfin, les ménages de la classe moyenne pourront bénéficier d'une subvention de 1 350 euros pour la rénovation de leur logement.

Cette aide est cumulable avec les autres dispositions existantes comme le crédit d'impôt développement durable et l'éco-prêt à taux zéro.

Les réactions des professionnels

La FFB (Fédération française du bâtiment) :

  • Elle a été en général satisfaite des grandes lignes du plan. Elle estime qu'il « apporte des solutions rapides sur les sujets fondamentaux du développement de l'offre foncière et de la densification » ;

La Fnaim (Fédération nationale de l'immobilier) :

  • Elle a de son côté souligné qu'il était « urgent de relancer la construction, mail il est tout aussi important de développer une offre locative de logements accessibles et éco-rénovés » ;

La Capeb (Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment) :

  • Le président de la Capeb, Patrick Liébus, a quant à lui approuvé les décisions prises par le gouvernement d'une manière générale. Il s'est par ailleurs réjoui du fait que « le cap donné vers la rénovation thermique des logements [aille] dans le bon sens », mais à la condition que la TVA à 5 % soit appliquée à la rénovation de tous les logements et non pas aux HLM neufs uniquement.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.