Immobilier : Moins de demandeurs de crédits immobiliers en février 2013

PhotoActu20110811D'après la Banque de France, moins de demandeurs de crédit immobiliers se sont manifestés le mois dernier. La baisse de demandes concerne aussi bien les particuliers que les entreprises.

Une baisse modérée des demandes de crédits immobiliers

Le nombre de demandes de crédit reçues par les banques interrogées par la Banque de France a encore diminué en février par rapport à janvier. Cette tendance perdure depuis plusieurs mois, néanmoins, elle peut être qualifiée de modérée pour le mois dernier.

  • Seuls près de 30 % des établissements ayant participé au sondage ont constaté une baisse dans le nombre de demandes reçues ;
  • Les 70 % autres n'avaient constaté aucune fluctuation majeure sur la quantité de dossiers déposés par les particuliers.

Le volume de crédits produits au cours du mois n'est pas homogène sur le territoire. Plusieurs établissements ont constaté une baisse dans leur production de prêt, néanmoins, on peut estimer qu'il ne s'agit pas d'une chute notable si l'on se réfère aux périodes précédentes.

Les causes probables de la baisse des demandes et du volume de production de crédits immobiliers

Même si l'immobilier est considéré comme valeur refuge par excellence par la majorité des Français, peu d'entre eux osent acheter un logement actuellement en raison de leurs craintes sur l'économie et du recul de leur pouvoir d'achat immobilier. Par ailleurs, même si les taux des prêts à l'habitat proposés par toutes les banques sont plus qu'attractifs, les particuliers préfèrent réfléchir à deux fois avant de s'engager.

De plus, du côté des prêteurs, les conditions d'octroi sont plus serrées comme l'obligation pour l'emprunteur d'avoir des fonds conséquents pour constituer son apport personnel.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.