Immobilier : Deux outils mis à la disposition des particuliers pour évaluer les aides de l'Etat

LogoPTZ  copieLes particuliers peuvent dorénavant savoir s'ils peuvent bénéficier du PTZ+ ou des avantages fiscaux du dispositif Duflot grâce à deux simulateurs mis en ligne sur le site du ministère du Logement.

Deux simulateurs utiles pour informer rapidement les particuliers

Le PTZ+ ainsi que le Duflot sont deux dispositifs d'aide accordés par l'État aux particuliers qui souhaitent investir dans l'immobilier.

  • Le prêt à taux zéro est destiné aux ménages aux revenus modestes ;
  • Le Duflot permet aux contribuables de bénéficier d'avantages fiscaux sous certaines conditions.

Pour aider les particuliers à savoir s'ils sont éligibles au prêt à taux zéro ou s'ils peuvent avoir une réduction d'impôt dans le cadre du dispositif Duflot, le logement met en ligne deux outils qui leur permettent d'effectuer des simulations :

  • Après avoir saisi les données sur le formulaire, le résultat s'affiche pour signifier si le particulier a droit ou non au PTZ+ ;
  • Si la réponse est positive, alors tous les détails sur les modalités de remboursement sont donnés sur l'interface.

Le calculateur portant sur le dispositif Duflot s'adresse aux contribuables qui veulent acheter un bien immobilier pour le mettre à la location. Cet outil permet de déterminer facilement si le logement est éligible et de connaître le montant maximum applicable aux locataires dont les revenus sont plafonnés. Enfin, la calculette donne également un aperçu des avantages fiscaux dont l'investisseur pourra bénéficier.

Les problèmes financiers freinent les projets d'investissement immobilier des Français

Même si des aides comme le PTZ+ et le Duflot sont proposées par le gouvernement, les Français ont plus de mal à trouver les fonds nécessaires pour l'achat de leur bien.
D'après un sondage effectué par le site De Particulier à Particulier :

  • 84 % des personnes interrogées avouent rencontrer des difficultés pour acheter leur logement faute de fonds suffisant ;
  • 5 sur 10 des 16 % qui affirment ne pas avoir rencontré de difficultés particulières pour financer leur bien immobilier ont souscrit à des crédits dont les mensualités sont étalées sur des durées de 11 ans à 20 ans ;
  • 19 % seulement ont souscrit à des prêts sur plus de 20 ans ;
  • 40 % de ces souscripteurs ont opté pour des emprunts à moins de 20 ans tandis que 46 % d'entre eux ont souscrit des contrats à plus de 20 ans.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.