Immobilier : Vers une obligation de la rénovation énergétique pour les Français ?

PhotoActu20110428Les Français pourraient bientôt être obligés de rénover leurs logements sur le plan énergétique. Le président du Plan bâtiment durable, Philippe Pelletier suit cette piste et il avait déjà demandé à la Fédération française du bâtiment (FFB) et au Comité de liaison énergies renouvelables (Cler) de voir les possibilités pour faire aboutir le projet.

Atteindre l'objectif des 500 000 rénovations thermiques par an

Jusqu'à la fin du mandat de François Hollande, son gouvernement s'est engagé à atteindre le seuil des 500 000 rénovations thermiques des logements. L'année dernière, moins de 200 000 chantiers ont été réalisés. Pour atteindre son objectif, l'État pourrait alors obliger les particuliers à réaliser les travaux nécessaires pour que leurs logements soient plus performants sur le plan énergétique. Les propriétaires ont en effet été moins réceptifs aux incitations proposées dans le Grenelle de l'Environnement et aux campagnes de sensibilisation.
Dans une lettre envoyée à la FFB et au Cler, Philippe Pelletier leur a demandé expressément d'étudier des solutions pour que l'idée se réalise en tenant compte de « la dynamique immobilière et des opportunités de réalisation des travaux ». Par ailleurs, l'accent sera mis sur l'étude des cas des foyers précaires énergétiquement.

Les réactions des particuliers et des professionnels de l'immobilier et du bâtiment

Plusieurs problèmes ont été soulevés par les particuliers et les professionnels du bâtiment.
Le premier écueil est l'aspect financier que représente le projet de rénovation énergétique, car il n'est pas à la portée de tous de dépenser des milliers d'euros pour bien isoler leur bien.

  • Les propriétaires s'attendent également à une hausse inconsidérée des prix, car ils estiment que les entrepreneurs vont profiter de l'obligation pour augmenter leurs tarifs.
  • Les professionnels de l'immobilier quant à eux craignent que ces travaux fassent monter le prix des logements, car les propriétaires vont logiquement inclure le coût des travaux dans le prix de revente.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.