Immobilier : le marché immobilier freiné par la fiscalité ?

NotairesLes notaires constatent que le nombre de transactions immobilières n’a cessé de baisser depuis que la nouvelle fiscalité sur les plus-values immobilières est entrée en vigueur.

Les potentiels vendeurs de leurs biens immobiliers hésitent à franchir le pas

Beaucoup de propriétaires de logements ne veulent plus vendre leur bien pour éviter la lourde imposition sur les plus-values. Ils réfléchissent en effet par deux fois avant de se lancer. Comme ils estiment qu’une bonne partie de leurs plus-values va être versée dans les caisses de l’État, ils préfèrent attendre que la situation soit un peu plus en leur faveur avant de vendre.

D’après les notaires de Paris-Île-de-France, cette taxation n’a fait que handicaper le marché de l’immobilier ancien. En effet, le nombre de ventes qu’ils ont enregistrées a nettement reculé depuis que la loi de finances 2013 a été validée. Ils craignent même que cette situation empire dans les mois à venir.

Sur le marché francilien, ils rappellent que seul 1 logement sur 3 est habité par son propriétaire. D’après les analystes, la réticence des propriétaires à vendre fragilise davantage le marché de l’ancien qui subit déjà les aléas de la crise. Ils redoutent ainsi que le recul du marché amorcé en 2012 continue cette année.

Des dispositions peu claires pour les contribuables

Sur le marché foncier, les propriétaires de terrains constructibles doutent de l’efficacité de la législation fiscale qui les encadre. Ils doivent en effet détenir le bien pendant 30 ans au moins avant de bénéficier d’une exonération d’impôt s’ils réalisent des plus-values de plus de 50 000 euros.

Rien d’étonnant donc, à ce que ceux qui ne sont pas propriétaires depuis une si longue période soient peu enclins à céder leur bien. Pour favoriser la reprise du marché, les notaires estiment qu’une modification de cette loi devrait être une priorité pour le gouvernement.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.