Immobilier : Les locataires moins mobiles malgré des loyers en baisse

Photo actu 291010Les ménages français sont moins enthousiastes à déménager même si les loyers pour les nouveaux contrats ont légèrement baissé dans plusieurs métropoles comme Paris. D’après les économistes, cette situation s’explique par l’inquiétude des locataires face à l’emploi et à la conjoncture économique.

Des loyers qui progressent moins que l’inflation

D’après l’Observatoire Clameur, les loyers appliqués aux nouveaux locataires ont progressé en moyenne de 0,5 % depuis le 1er janvier alors que l’inflation est montée de 1 %. Cette moyenne ne reflète pas véritablement les réalités dans les régions, car si des baisses ont été enregistrées dans 30 % des grandes métropoles comme Paris (-1,3 %), de légères hausses inférieures à l’inflation ont été constatées dans 45 % des autres villes comme Grenoble (+0,1 %) ou Marseille (0,3 %). Les villes où les prix des loyers entre deux locataires ont connu une augmentation supérieure à l’inflation sont entre autres Reims (+6,8 %) Lille (+2,3 %) et Angers (+2,4 %).

Du côté des locataires, ces derniers sont devenus peu enclins à changer de résidence à cause de leurs doutes sur l’évolution du marché de l’emploi et en raison de leurs inquiétudes sur les conséquences de l’économie nationale sur leur pouvoir d’achat. D’après les analystes, ces craintes des locataires devraient à terme pénaliser le marché locatif privé.

Une situation qui ne devrait pas évoluer dans les prochains mois

Michel Mouillart, économiste spécialiste de l’immobilier explique que la situation ne devrait pas changer même si le marché se réveille peu à peu avec l’arrivée des beaux jours. Les locataires resteront toujours attentifs à la progression de l’économie avant de penser à déménager.

Enfin, il estime également que les multiples dispositifs et décisions de l’administration désorganisent les projets immobiliers des investisseurs et des propriétaires, ce qui contribue encore plus à dérégler le marché.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.