Immobilier : La FPI affirme une chute du volume des ventes de biens neufs au premier trimestre

federation-promoteurs-immobilierSelon la Fédération des promoteurs immobiliers, les ventes de logements neufs ont chuté de 6,9 % au premier trimestre 2013 comparé à la même période en 2012. Par ailleurs, les mises en vente avaient baissé de 33 % en raison de la prudence des promoteurs face au recul du marché.

Une chute importante des ventes de logements neufs

La relative absence des investisseurs privés a entrainé la chute des ventes de biens immobiliers neufs au premier trimestre. Le volume des transactions pour ce segment du marché avait chuté de 23 % tandis que les ventes pour les particuliers qui veulent acheter leur résidence ont augmenté de 4 %. Les promoteurs quant à eux ont réduit les mises en vente de 33 % en raison de leur pessimisme face à l’atonie du marché afin de ne pas avoir une quantité importante de logements non vendus en stock.

Du côté des prix, une baisse de 1,3 % a été constatée dans tout le pays en raison de la limitation du nombre de logements mis sur le marché par les promoteurs. Par ailleurs, il semble impossible de s’attendre à une baisse significative des prétentions des vendeurs en raison des prix de revient élevés qui résultent des coûts de construction importants et du foncier exorbitant.

Un réveil du marché attendu au second trimestre

Pour cette année, les promoteurs espèrent vendre 70 000 logements soit un peu moins qu’en 2012. Ils s’attendent pourtant au réveil du marché au second trimestre, car les investisseurs sont encore désorganisés par le remplacement du Scellier par le Duflot. Pour ces derniers, il est difficile d’appréhender le dispositif dont certaines clauses restent floues ou incomplètes comme le zonage des villes éligibles.

Enfin, les ventes aux particuliers qui souhaitent acheter leur résidence sont soutenues par les taux de crédit historiquement bas. La FPI estime néanmoins qu’une redéfinition du Prêt à taux zéro devrait permettre à 5 000 particuliers d’accéder à la propriété.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.