Immobilier : L'association CLCV plaide pour la généralisation des étiquettes énergie

122156032Selon l’association de consommateurs CLCV, une grande part des annonces immobilières passées sur internet ne présentent pas l’étiquette énergie du bien. La majorité des agences immobilières ont quant à elles fourni beaucoup d’efforts et donnent les indications sur la performance énergétique des logements qu’elles proposent.

Un indicateur qui aide les acheteurs à prévoir leur budget de chauffage

L'association de consommateurs CLCV déplore l’absence de l’étiquette énergie issue du diagnostic de performance énergétique sur la plupart des annonces publiées sur internet alors qu’elle joue un rôle important sur le calcul du budget de chauffage des ménages. La loi oblige pourtant les annonceurs à indiquer l’étiquette énergie depuis le 1er janvier 2011. L’étiquette graduée de A à G doit être bien visible sur l’annonce pour permettre aux acquéreurs ou aux locataires de déterminer si le bien dans lequel ils souhaitent s’engager est économe ou énergivore.

D’après une étude réalisée par l’association, 85 % des agences immobilières mettaient cette information obligatoire dans leurs annonces alors qu’elles n’étaient que 43 % en 2011. Sur internet par contre, seuls 43 % des annonces présentent l’étiquette. Parmi les annonces irrégulières, 25 % ne présentaient pas l’étiquette, mais marquaient seulement la lettre de la classe énergétique ; 31 % par contre étaient totalement muettes sur la performance énergétique du logement.

Instaurer une amende pour les contrevenants

Pour pousser les agences et les sites à mieux respecter la loi, l’association de consommateurs CLCV préconise l’application de l’amende de 38 euros pour les contraventions de la première classe. Par ailleurs, elle réclame également la création d’institutions qui assureront le contrôle, la mise en place de la déontologie et de la discipline des agences immobilières. Enfin, l’association milite pour que ces organisations comptent aussi des représentants d’associations de consommateurs comme membres.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.