Immobilier : François Hollande veut soutenir le bâtiment

Photo actu 220710Pour soutenir le bâtiment français, François Hollande a annoncé quelques mesures telles que la baisse de la TVA dans le logement intermédiaire et la baisse de la taxation sur les plus-values immobilières lors de son discours lors des 24 heures du bâtiment 2013.

Baisse de la TVA sur les logements intermédiaires

Vendredi, François Hollande a annoncé devant les professionnels du bâtiment la baisse de la TVA sur le logement intermédiaire pour les investisseurs institutionnels. Il a promis qu’elle passerait à 10 % si elle est actuellement de 19,6 %, car la demande pour ce type de logement est très élevée malgré le fait qu’il soit le moins rentable de tous. En effet, la pénurie de logements intermédiaires qui se trouvent à la jonction des logements sociaux et des locations du parc privé se fait cruellement sentir. Néanmoins, Didier Ridoret, le président de la FBB (Fédération française du bâtiment) a assuré que cette baisse annoncée par le président devrait permettre la construction de 30 000 à 40 000 logements en plus chaque année. Ce dernier estime également que cette mesure devrait attirer les investisseurs institutionnels sur le marché du logement locatif et encourager les organismes HLM à entrer sur ce créneau du marché.

Les plus-values exonérées d’impôts plus tôt que prévu

Lors de son intervention, François Hollande a aussi annoncé l’exonération d’impôts sur les plus-values immobilières 22 ans après l’acquisition du bien et non plus 30 ans comme le gouvernement l’a décrété en février 2012. Selon les spécialistes, cette disposition devrait réveiller le marché de l’immobilier quelque peu en berne depuis plus de 24 mois. En 2012, le nombre de ventes a en effet chuté de 12 % à 709 000 unités et pour cette année, la Fédération nationale de l’immobilier s’attend à un repli de 8,5 % des transactions.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.