Immobilier : Plus de particuliers ont souscrit un crédit immobilier au T2

PhotoActu20110519Augmentation du volume de crédits immobiliers accordés au deuxième trimestre
Selon les experts de l'Observatoire CSA/Crédit logement, le volume de prêts à l'habitat accordés par les banques a progressé de 35,3 % au second trimestre. Les taux bas inédits ont permis au marché des crédits immobiliers de décoller significativement sans qu'il atteigne néanmoins son niveau d'avant son effondrement.


Le marché des crédits immobilier décolle petit à petit

Le volume de crédits immobiliers souscrits entre le 1er avril et le 30 juin 2013 a nettement décollé en raison des taux très bas. Ceux-ci variaient en effet autour de 2,89 % en juin et les crédits s'étalaient en moyenne sur 17,25 ans. Sur le marché de l'ancien, le rebond a même été spectaculaire avec une hausse de 38,1 % alors qu'il était gravement touché par la crise en 2012.

Selon la dernière étude de l'Observatoire CSA/Crédit logement, la relance du marché serait donc au rendez-vous.

Michel Mouillart, l'économiste en charge de l'analyse tempère néanmoins ses affirmations en faisant remarquer que le volume de crédits souscrits s'est replié de 7,6 % sur une année, cette baisse atteignant même -18,4 % rien que dans l'ancien.

En ces temps de crise, beaucoup de ménages qui ont investi dans le but de revendre n'ont pas réussi à trouver d'acheteur avant de s'engager dans l'achat d'un autre bien. Disposant d'un apport personnel moins substantiel, ils ont donc été obligés de demander un crédit au montant plus élevé ce qui a contribué à alimenter cette hausse du volume des crédits. Heureusement, ils sont nombreux à avoir profité de ces taux exceptionnellement bas.

Profil des particuliers les plus actifs dans l'achat de logement

Les acheteurs se trouvant dans la tranche d'âge des 35 – 45 ans sont les plus actifs sur le marché. Beaucoup de particuliers aux revenus modestes disposant d'assez de fonds pour constituer leur apport personnel ont réussi à concrétiser leur rêve tandis que la suppression de plusieurs avantages liés au PTZ+ (prêt à taux zéro) a malheureusement reporté les projets d'autres ménages.

En effet, celui-ci n'est plus accordé qu'aux demandeurs voulant se lancer dans l'achat d'un bien neuf répondant aux normes de performance énergétique.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.