Immobilier : Location à moyen terme, l'option rentable pour les meublés

locationLocation à moyen terme : la meilleure solution pour rentabiliser son meublé
Afin de rentabiliser leur investissement locatif, plusieurs propriétaires décident de le mettre sur le marché de la location de meublés. Ils ont ainsi le choix entre une location de courte durée ou un contrat qui s'étale sur quelques mois. Des professionnels de l'immobilier affirment néanmoins qu'il est plus rentable pour un propriétaire de louer son meublé sur le moyen terme, c'est-à-dire durant quelques mois plutôt que sur le court terme, généralement à la semaine.

Les contraintes de la location à la semaine

En général, en louant son meublé à la semaine, un propriétaire peut en tirer un loyer très élevé. Il peut donc s'attendre à un rendement très élevé notamment lorsque le taux de roulement entre deux locataires est bref. Ce paramètre est néanmoins aléatoire et il peut arriver qu'un certain laps de temps s'écoule entre deux occupants, ce qui pénalise le bailleur à terme.

  • Ce dernier devra en effet consacrer plus de temps à la gestion des contrats de son bien, c'est-à-dire en suivant l'entrée et le départ des locataires ou en effectuant le ménage dans le logement.
  • Il doit également penser à chercher des occupants après le départ des précédents locataires, ce qui implique qu'il est parfois nécessaire qu'il fasse appel à un professionnel.

Après des études de ces contraintes liées à la location hebdomadaire, les agences immobilières estiment qu'il est plus rentable de choisir la location à moyen terme.

Pourquoi faut-il choisir une location sur le long terme ?

Le loyer à la semaine d'un bien situé dans la capitale peut être proportionnellement 4 fois supérieur à celui d'un contrat au mois. Le taux de remplissage n'est néanmoins que de 70 % au plus pour la location hebdomadaire et de 90 % minimum pour la location au mois. Ce taux de remplissage compense ainsi les écarts entre les revenus. De plus, en comptant les frais d'agence qui représentent 1/10e hors taxe des loyers, les charges des propriétaires qui choisissent la location de courte durée émiettent encore plus le loyer perçu.

Au final, un propriétaire qui choisit la location s'étalant sur 3 mois perçoit plus de loyer que celui qui choisit la formule à la semaine.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.