Immobilier : Hausse modérée des loyers au premier semestre 2013

71080443D’après les chiffres du réseau Century 21, la hausse des loyers est restée très contenue sur le premier semestre 2013, se maintenant en deçà de 0,2 %. Sur dix ans, en tenant compte des chiffres de l’inflation, les loyers sont même en recul de 5,5 %.

Recul marqué sur les grandes surfaces

Les loyers n’ont augmenté que de 0,18 % en France sur un an au premier semestre 2013 d’après le réseau d’agences immobilières Century 21. Bien sûr, la situation varie selon les catégories des biens loués et les loyers des petites surfaces – généralement les plus demandées– restent globalement assez stables.

Ceux des studios sont ainsi en hausse de seulement 1,3 %, ceux des deux pièces – qui représentent 40 % des locations – sont restés stables et ceux des trois pièces se maintiennent avec une hausse équivalente au taux de l’inflation, +0,8 %.

Les loyers des plus grandes surfaces ont cependant baissé, victimes d’un recul notable de la demande : les loyers des 4 pièces sont ainsi en retrait de -2,8 % et ceux des 5 pièces et plus ont presque « dévissé » à - 4,9 %. Le prix moyen constaté du m2 en location est d’environ 11,38 euros.

En euro constant les loyers ont reculé de 5,5 % en dix ans

Sur dix ans, toujours d’après les chiffres de Century 21, les loyers ont augmenté de 11,6 % en moyenne sur l’ensemble du parc locatif français. Dans le même temps, l’inflation était de 17,1 % ce qui veut dire qu’en euro constant ces derniers auraient ainsi reculé de 5,5 %.

Ces chiffres s’expliquent en partie par le climat de morosité économique qui a amené beaucoup de bailleurs à réviser leurs ambitions à la baisse, même dans les endroits où la demande reste forte, comme dans les grandes agglomérations.

Les hausses constatées sur les loyers des « petits appartements » sont en partie alimentées par une augmentation sensible de la demande des séniors pour ce type de logements. Du fait d’un pourvoir d’achat en recul, nombreux sont en effet les plus de 60 ans qui sont obligés de chercher un appartement plus petit une fois à la retraite.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.