Légère remontée des taux en juillet

101829831En juillet, suite à la remontée du taux d'emprunt d'Etat, de nombreuses banques ont augmenté leurs taux fixes de crédit de 0,15 point en moyenne. Le point bas des taux pourrait donc avoir été atteint, même si la remontée des taux devrait être progressive. Les taux moyens restent ainsi pour l'instant inchangés, à un niveau historiquement bas.

Dès la fin juin, certaines banques ont procédé à des hausses de taux. 16 % des barèmes reçus pour le mois de juillet font état d'une stabilité. Les autres affichent des remontées allant de 0,10 point à 0,30 point selon les banques, sur toutes les durées ou uniquement sur certaines (inférieures à 20 ans). Aucune baisse n'a été constatée.

Toutefois, ces hausses sont pour l'instant sans effet sur les taux moyens qui restent à un plancher historique :

  • 2,91 % sur 15 ans,
  • 3,21 % sur 20 ans,
  • 3,57 % sur 25 ans 
  • et 4,21 % sur 30 ans.

Ainsi les taux de crédit immobilier sont toujours à leur bas niveau historique : on emprunte en moyenne à moins de 3 % toutes durées confondues, du jamais vu depuis 1947 !

En remboursant une même mensualité de 1000 € sur 20 ans, on peut ainsi obtenir 16 000 € de plus qu'en janvier 2012.

Et même si on perçoit quelques signes de remontées, les banques, qui se livrent une forte concurrence, accordent toujours de fortes décotes supplémentaires pour les bons clients.

« Si on peut en effet s'attendre à une remontée des taux de crédit immobilier. Celle-ci devrait rester à ce stade très progressive : dans un contexte de demande fragile, les banques veulent continuer à attirer de nouveaux clients et ne souhaitent pas d'à-coups » explique Hervé Hatt, président de meilleurtaux.com.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.