Immobilier Neuf : les promoteurs prudents sur leurs prévisions 2013

federation-promoteurs-immobilierAprès une année marquée par le repli du marché immobilier, les promoteurs ne s’attendent pas à ce que leur activité progresse en 2013. Les prix immobiliers quant à eux commencent à baisser dans quelques villes.

2013, année morne pour les promoteurs ?

En 2012, les promoteurs ont vécu une année terne en raison de la chute spectaculaire de leurs ventes. D’après la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), le marché du neuf s’est en effet replié de 28 % avec un peu moins de 73 700 logements.

Ces professionnels estiment que les acheteurs n’étaient plus motivés à investir en raison de la baisse des avantages présentés par le Scellier ainsi que par l’impossibilité pour certains particuliers de décrocher un crédit immobilier. Les banques étaient en effet plus strictes lors de l’étude des dossiers de demandeurs de prêts à l’habitat.

Pour 2013, le président de la Fédération des promoteurs immobiliers, François Payelle s’attend à ce que les ventes restent « molles durant de longs mois ». Néanmoins, il espère que le marché reprendra de la vigueur grâce à la loi Duflot. Cette disposition permet en effet aux acheteurs intéressés par un investissement locatif de profiter de 18 % de réduction d’impôt.

Des baisses notables des prix immobiliers dans quelques villes

Les spécialistes de l’immobilier estiment qu’une baisse des prix serait une bonne solution pour faire rebondir le marché. Plusieurs dispositifs fiscaux ont en effet été recentrés cette année, et plusieurs catégories d’investisseurs ne pourront plus acheter que lorsque les biens qui sont mis sur le marché correspondront à leur pouvoir d’achat.

Depuis quelques semaines, les prix dans quelques grandes villes ont sensiblement baissé comme à Angers, Caen, Strasbourg ou Nantes.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.