Crédit Immobilier : un mois de janvier historique pour les taux

credit-logementUne dernière étude menée par l’Observatoire Crédit Logement/CSA démontre que les taux des crédits immobiliers ont encore atteint leur plus bas niveau historique en janvier. Ils étaient en effet autour de 3,23 % en décembre pour descendre jusqu’à 3,16 % le mois dernier.

Une baisse constatée sur tous les marchés de l’immobilier

Sur le secteur de l’ancien, la moyenne des taux constatée par Crédit Logment était de 3,16 % en janvier 2013 contre 3,93 % en février 2012. Elle était également de 3,16 % sur le marché du neuf en janvier 2013 contre 3,97 % en février 2012. Enfin, sur le secteur du neuf, les taux avoisinaient les 3,13 % contre 3,93 %. Depuis le second trimestre 2012, les taux se repliaient ainsi de 0,79 % pour atteindre les niveaux enregistrés après la Seconde Guerre mondiale. D’après les économistes qui ont mené l’étude, les banques et les institutions de crédit proposent ces taux attractifs afin de séduire les potentiels acheteurs immobiliers. La contraction du marché a néanmoins été très marquée en janvier 2013 avec un recul de 27,2 % comparé à janvier 2012.

Une durée moyenne réduite à 199 mois

En moyenne, les taux proposés par les établissements de crédit sont remboursables en 119 mois soit 16 ans et 7 mois estime Crédit Logement. Un recul de 10 mois est donc constaté par rapport à décembre 2012. Selon les économistes de l’agence, cette baisse abrupte des durées des prêts s’explique par "l’ajustement observé sur le marché du neuf, après les anticipations de la demande constatées au 4ème trimestre 2012, en réaction aux bouleversements annoncés pour 2013 : fin du dispositif 'Scellier', mise en place généralisée de la RT 2012, recentrage du PTZ+".

Les contrats qui portaient sur des investissements dans le neuf ont même eu une durée moyenne de 214 mois alors qu’elle était de 243 mois un mois plus tôt d'après Crédit Logement.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.