Résultats d'étude du marché du crédit immobilier européen

EuropeLa France compte au nombre des quatre pays d'Europe où les ménages sont les plus férus de crédit immobilier. Avec l'Allemagne, l'Espagne et le Royaume-Uni, le volume de prêts souscrits représente 66 % du total pour le continent. C'est le résultat de l'analyse du marché européen du crédit immobilier réalisée par le cabinet Asterès et le Crédit foncier.

Le montant de l'endettement est inégal

En moyenne en fin 2012, le montant moyen des remboursements s'élevait à 41 699 €. Ces encours sont l'addition du capital et des intérêts encore dus. Sur un total de 5 800 milliards €, le Royaume-Uni domine avec 1 270 milliards €, tandis que la France se classe troisième avec 850 milliards €.

Mais derrière ce chiffre se cachent d'énormes écarts.

  • Ainsi, alors que les Hongrois doivent s'acquitter de plus de 3 500 €,
  • au Danemark, les ménages doivent payer environ 190 000 €, soit un rapport de 1 à 50.
  • En France, la dette moyenne se monte à 30 515 €, soit, rapportée à la population, 12 975 € par tête.

L'étude a ainsi permis de conclure qu'il n'existe pas de corrélation directe entre l'envergure du secteur du crédit immobilier et le niveau d'endettement des habitants d'un pays et leur nombre, ainsi que les prix pratiqués.

Le Nord de l'Europe plus fortement endetté

Le rapport met en évidence d'autres disparités géographiques entre Nord, Sud, Est et Ouest.

  • Le Nord est le plus fortement endetté. Si on regarde les données de l'Allemagne, des Pays-Bas ou du Royaume-Uni, par exemple, les propriétaires ont en moyenne 60 708 € à payer.
  • Au Sud(France, Italie, Portugal et Espagne), ce montant descend à 35 911 €. Mais les mieux lotis restent les pays de l'Est tels que la Pologne, la République tchèque ou la Slovaquie, où il n'est que de 7 066 €.

Les différences ne s'arrêtent pas là. La part du crédit immobilier dans le revenu disponible brut de chaque foyer est extrêmement variable. La moyenne de 70 % se répartit très inégalement entre le Nord, le Sud et l'Est, avec respectivement un pourcentage de 81 %, 60 % et 33 %.

Dans l'Hexagone, 85 % de l'endettement total des ménages est accaparé par les emprunts immobiliers, alors que les crédits à la consommation ne représentent que 13 %, proportion en constante hausse durant la dernière décennie.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.