Le bâtiment français traverse toujours une période difficile

PhotoActu20111116BisAvec un nombre de commandes de logement qui décroit chaque trimestre, les promoteurs français estiment que leur activité devrait encore se contracter pour les prochains mois.

Le secteur du bâtiment traverse une période critique

L’indicateur synthétique du climat des affaires dans le bâtiment qui est calculé à partir de sondages auprès d’entrepreneurs est de 93 en avril. Cet indice a gagné 1 point par rapport à celui de mars néanmoins il demeure au-dessous de la moyenne. Ceci indique que ces professionnels estiment que leur activité restera contractée au cours du mois et qu’ils ne s’attendent pas à ce que la situation s’améliore pour les prochains mois. En avril, le volume de commandes reçues se trouve en deçà des niveaux normaux. Selon l’Insee, avec leurs carnets de commandes d’avril, les entrepreneurs pouvaient travailler pendant 7,2 mois à plein temps en moyenne.

Les promoteurs de leur part affirmaient que le stock de logements invendus a baissé par rapport au début de l’année.

Enfin, tant les entrepreneurs que les promoteurs reconnaissent aujourd’hui que la baisse de prix dans le bâtiment est effective. Les logements neufs mis sur le marché coûtent moins cher qu’auparavant. Par ailleurs, de plus en plus de promoteurs ont constaté le repli des moyens de financement pour l’acquisition de ces logements. Selon les termes de l’Insee, « la situation de trésorerie de l’ensemble du secteur se détériorerait et les délais de paiement s’allongeraient ».

La Capeb appelle le gouvernement à agir très vite

Du côté des artisans, la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises (Capeb) appelle le gouvernement à la mise en place de mesures efficaces pour relancer leur activité. Outre le plan d’urgence présenté en mars par François Hollande, cette confédération souhaite que la TVA à 5 % accordée pour la rénovation et la construction des HLM soit aussi applicable à la rénovation des logements anciens.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.