Immobilier : L’acquisition d’un bien immobilier est la première raison d’endettement des ménages français

PhotoActu09022011Selon un rapport le l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) publié cette semaine, plus de 2 Français sur 5 avaient souscrit à un crédit pour un motif privé en 2010. 81 % de ces prêts étaient à long terme – dont une bonne part de prêts à l’habitat – alors que 10 % étaient à court terme et 8 % étaient des crédits renouvelables.

L’immobilier, une priorité pour les Français

L’achat de leur résidence principale est la priorité des Français qui sont prêts à s’endetter. D’après l’Insee, près de 67 % du volume des crédits souscrits par les particuliers a été utilisé pour l’achat d’un bien immobilier alors que seuls 8 % ont été consacrés à l’acquisition d’un bien à la consommation comme les appareils électroménagers, les véhicules, etc.

D’après l’institut, les particuliers endettés pour l’achat de leur logement se trouvent en moyenne dans la tranche d’âge située entre 30 et 59 ans et ils ont un standing de vie élevé. De plus, ces derniers sont plus susceptibles de contracter un crédit immobilier que ceux qui sont moins nantis. Ceux-ci sont plus enclins à s’engager dans des prêts à la consommation et ils sont en général plus jeunes.

54 000 euros d’encours en moyenne

Selon l’Insee, la moyenne des montants des crédits à rembourser était de 54 000 euros pour des mensualités de 621 euros en 2010. Par ailleurs, 18 % des foyers endettés devaient rembourser des mensualités représentant plus de 30 % de leurs ressources et la majorité de ces emprunteurs avait souscrit un prêt à l’habitat. Enfin, 26 % des ménages n’étaient plus en mesure de rembourser leurs dettes et se trouvaient dans une situation de surendettement, actif ou passif.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.