Prix Immobilier : Acheter à Paris... mais pas à n’importe quel prix !

Devenir-proprietaire-meme-en-ayant13 000 € / m2... et uniquement dans les quartiers les plus chics comme dans le 6ème arrondissement, tel est le prix limite au-delà duquel les acheteurs ne seraient plus prêts à s’engager lors d’un achat immobilier.

Des acheteurs qui connaissent bien le marché immobilier

D’après les responsables du site Wall-Market.com, les acquéreurs potentiels à Paris connaissent généralement les prix moyens des biens dans la capitale. Lors de leurs investigations, ils fixent une barre psychologique au-delà de laquelle ils ne sont pas prêts à aller en fonction de l’emplacement du logement.

Une étude effectuée auprès de ses 160 agences leur a permis de déterminer que 13 000 euros par mètre carré semble être le prix le plus élevé accepté par les investisseurs pour un bien se trouvant dans le 6ème, qui est l’arrondissement le plus cher de la capitale.

Lorsque les professionnels leur présentent des maisons ou des appartements qui coûtent plus cher que le seuil psychologique fixé, ils ne daignent même pas rappeler pour demander plus d’informations ou pour prendre un rendez-vous pour le visiter.

A savoir : Pour les zones les moins chères de Paris (19ème et 20ème arrondissement), le plafond est fixé à 7 000 euros par mètre carré.

Des chiffres qui ne s’éloignent pas des calculs des notaires

Les résultats de l’enquête de Wall-Market.com se rapprochent des évaluations des notaires. Ces derniers estiment que le prix moyen maximum accepté par les acheteurs est de 12 780 euros/m² dans le 6ème au dernier trimestre 2012.

Au cours des mois, ce prix a baissé de près de 3 %, car il était de 13 520 euros/m² au troisième trimestre. Dans les zones les moins chères, les notaires ont enregistré une moyenne de 6 660 euros dans le 19ème et de 6 900 euros/m² dans le 20ème. Enfin, les limites posées par les acheteurs baissent au fur et à mesure que le bien est s’éloigne du centre-ville.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.