Logement : Hausse de la demande sur le marché de la location étudiante

italiens-parisSelon Appartager.com, la demande sur le marché de la location de logements étudiant a progressé de 2 % en juin 2013 par rapport à juin 2012. De plus, toujours selon une étude réalisée par ce site, la demande des étudiants constitue 54% du marché de la colocation.

Le déséquilibre entre l’offre et la demande fait monter les loyers

En 2013, l’offre de logements étudiants a reculé de 16 % alors que la demande a augmenté, ce qui a provoqué une hausse des loyers. En effet, le prix moyen a stagné autour de 400 euros en glissement annuel, mais il a nettement progressé dans plus de la moitié des plus importants pôles universitaires comme à Paris où il a augmenté de 8 % ou à Rennes : 4,1 %. Par ailleurs, l’arrivée des jeunes actifs sur le marché de la colocation met la pression sur les loyers. La croissance de la demande de ce type de locataires a ainsi contribué à réduire l’offre de logements destinés aux étudiants. De plus, les propriétaires préfèrent proposer leur logement à ces actifs, car ils peuvent payer plus que les étudiants et ils sont plus stables financièrement. Dans les grandes agglomérations, le rapport entre le nombre de jeunes actifs et d’étudiants est très serré. Il est par exemple de 1 actif pour 2,8 étudiants à Marseille et de 1 actif pour 3,4 étudiants dans la capitale.

Plus de demandes d’étudiantes que d’étudiants

En général, le colocataire type en 2013 est une étudiante âgée de 21 ans. Dans tout le pays, plus de femmes que d’hommes recherchent un logement étudiant. Le rapport est en moyenne de 1 demande masculine pour 1,7 étudiante. Cette année, les professionnels ont néanmoins constaté une hausse de 1 % de la demande des étudiants de sexe masculin.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.