Immobilier : 8 raisons d’acheter dans le neuf

Vous êtes sur le point d'acheter et vous hésitez encore entre le neuf et l'ancien ?

Sachez que si l'ancien représente la majorité des transactions, 127 000 logements neufs ont été vendus en 2007... Un record inégalé depuis 1980 ! Les acheteurs ne s'y sont pas trompés : ces biens offrent beaucoup d'attraits comme la sécurité, le confort et des avantages financiers non négligeables... À condition d'être patient : vous n'emménagerez que deux ans après avoir signé !

Logement neuf : des frais de notaire moins élevés

On ignore souvent que l'achat d'un logement neuf n'est pas soumis aux droits d'enregistrement comme un logement ancien, mais à la TVA au taux de 19,60 %. Et comme le prix annoncé par le promoteur inclut habituellement cette taxe, elle est presque indolore ! Lors de la signature définitive, le notaire vous demandera tout de même de régler pour le compte du fisc la taxe de publicité foncière fixée à 0,715 %... Contre un total de taxes de 5,09 % pour les logements anciens. Au final, en achetant dans le neuf, vous verserez 3 à 4 % de la valeur du bien contre 7 à 9 % dans l'ancien. Soit une économie de près de 15 000 euros pour un bien acheté 300 000 euros !

Immobilier neuf : des charges plus faibles

Les logements neufs sont exonérés de la taxe foncière pendant les deux premières années à compter de l'achèvement des travaux, sauf avis contraire de la mairie. Côté charges de copropriété, vous ferez également des économies puisqu'il n'y aura pas, avant longtemps, de gros travaux à prévoir comme le ravalement des parties communes, l'installation d'un ascenseur, la réfection de la cage d'escalier...

À savoir : l'exonération prévue ne porte pas sur la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM). C'est pourquoi, vous pouvez recevoir un avis de taxe foncière portant sur la TEOM à acquitter.

Logement neuf : un investissement intéressant

Si vous souhaitez acheter un logement pour le louer, sachez qu'il existe des dispositifs fiscaux vous permettant de déduire de vos revenus imposables jusqu'à 65 % de votre investissement. Une condition : acheter un bien en construction et le louer pendant au moins 9 ans en respectant les plafonds de loyer.

  • Le "Borloo Populaire" : vous pourrez amortir jusqu'à 65 % du montant du bien à raison de 6 % pendant 7 ans puis 4 % pendant 2 ans. Au-delà des 9 ans de location obligatoire vous aurez l'opportunité de continuer d'amortir le bien pendant encore 6 ans à 2,5 %,
  • Le "Robien recentré" : il permet de déduire de vos revenus l'amortissement de votre bien à raison de 50 % du prix d'achat (frais de notaire et TVA inclus) sur 9 ans (6 % pendant 7 ans puis 4 % pendant 2 ans).

Immobilier neuf : l'assurance de la qualité et de la sécurité

Des labels et des normes offrent un certain nombre de garanties sur les installations électriques, les solutions de chauffage... Les immeubles neufs prévoient aussi un certain nombre de prestations qui facilitent le quotidien : parking, terrasse, interphone, ascenseur, gardien...

Logement neuf : des garanties solides

Pas de soucis ! Quand on achète dans le neuf, des garanties couvrent les risques de dégradations et de vices de construction sur plusieurs années. La garantie biennale couvre les risques de mauvais fonctionnement des installations techniques dans l'immeuble. Elle vous permet d'exiger pendant deux ans la réparation de tous les équipements qui ne font pas partie intégrante de la construction par exemple les portes et fenêtres, les volets, cloisons mobiles... La garantie décennale couvre les risques liés à la stabilité de l'immeuble pendant dix ans (étanchéité, toiture, fondations...).

Immobilier neuf : un espace fonctionnel

Contrairement à certains immeubles anciens, les volumes dans les nouvelles constructions sont pensés pour optimiser la surface habitable et les pièces sont distribuées dans un souci de fonctionnalité maximale. On limite ainsi la place perdue ! Les logements neufs doivent répondre à des normes minimales d'habitabilité et relatives à l'accessibilité des personnes handicapés.

À savoir : en achetant sur plan avant la construction, vous pourrez peut-être obtenir des adaptations de votre plan et personnaliser votre aménagement compte tenu de vos besoins. Renseignez-vous auprès de l'agence ou du promoteur pour connaître les conditions et les frais qui pourraient en découler.

Logement neuf : une bonne isolation thermique et phonique

Fini le parquet qui craque et les bruits de voisins ! Depuis près de deux ans, les immeubles doivent répondre à des contraintes d'isolation phonique encore plus exigeantes. De même, l'isolation thermique est optimisée... Grâce aux matériaux utilisés, aux techniques de conception et à l'application de normes environnementales, l'immobilier neuf présente aujourd'hui de meilleures performances énergétiques que l'ancien. Un bon moyen d'alléger ses factures...

Immobilier neuf : des cadeaux et promotions pour les nouveaux acheteurs

10 000 euros de rabais, le parking offert, les frais de notaire offerts ou une cuisine équipée pour 1 euro de plus : depuis le début de l'été 2008 les promotions se multiplient pour attirer les acheteurs... Des petits "plus" toujours bons à prendre !

Témoignage : Clara et Frédéric ont acheté une maison sur plan à Puteaux

"Le gros avantage du neuf est d'être le premier à poser ses meubles et de pouvoir s'approprier vraiment l'endroit... En s'y prenant tôt, nous avons pu faire modifier les plans : nous avons supprimé une salle de bain au premier étage pour agrandir une chambre et fait cloisonner un trop grand espace au 2ème. Le promoteur nous a fait choisir le carrelage et les peintures, parmi une sélection... Et il nous a offert la cuisine équipée et posée ! Nous sommes vraiment bien installés et bien chauffés grâce à une chaudière au gaz, dernier cri, et à un double vitrage de qualité. Nous avons en ce moment un problème de fissure dans le sous-sol, mais l'assureur nous a rassuré : nous sommes couverts par la garantie décennale !"

Logement neuf : quand faut-il payer ?

Acheteur d'un logement en construction, avec la Vente en l'État Futur d'Achèvement (VEFA), vous bénéficiez d'un paiement échelonné appréciable :
  • 35 % du prix à régler à l'achèvement des fondations,
  • 35 % à la mise hors d'eau (une fois le gros œuvre terminé),
  • 25 % à l'achèvement de la construction,
  • 5 % à la remise des clés.

À savoir : il faut en général dix-huit mois à deux ans pour construire un programme immobilier. Vous ne recevrez les clés que lorsque la construction sera complètement achevée et que vous aurez procédé à la réception de votre logement. N'oubliez pas alors de vérifier les murs, les planchers et plafonds, l'ouverture des portes et fenêtres, la robinetterie, l'installation du chauffage, les équipements électriques...

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.