La Réserve fédérale américaine ramène son taux à 1 %

Pour la 9ème fois depuis le début de la crise financière à l'été 2007, la Banque centrale américaine, appelée Réserve fédérale (Fed), a abaissé d'un demi point le niveau de son principal taux directeur, désormais à 1 %. Il atteint ainsi un niveau historiquement bas.

Objectif : limiter les effets de la crise financière et sa contagion à l'économie "réelle". Concrètement, cette baisse des taux a pour but d'inciter les banques à prêter davantage aux ménages et aux entreprises afin qu'ils puissent continuer à consommer et investir. 70 % du Produit intérieur brut (PIB) américain émanent de la consommation. L'enjeu est donc de taille ! D'autant que les économistes misent sur un recul de 0,5 % du PIB en rythme annuel. L'économie américaine serait donc entrée en récession.

Dans un tel contexte, une nouvelle baisse des taux immobilier est possible si la situation économique ne s'améliore pas... La prochaine réunion de la Fed est prévue le 16 décembre, mais rien ne l'empêche de baisser ses taux avant.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.