Le marché immobilier ne se porte pas si mal !

On est bien loin de l'effondrement immobilier annoncé :entre juillet 2008 et juillet 2007, les prix de vente des appartements ont augmenté 4,6 % en l'Ile-de-France et de 10,1 % à Paris.

En petite couronne les prix s'assagissent (+4 %) et stagnent en grande couronne. Reste que le nombre de transactions a chuté de 14 % en Ile-de-France, de 17 % à Paris intra-muros, de 10 % dans la petite couronne et de 15 % en grande couronne.

Un agent immobilier de Verneuil-sur-Seine, dans les Yvelines, ne constate pas cette baisse des transactions : "Nous sommes plutôt optimistes ! Ce n'est qu'une petite crise, qui va durer au plus tard jusqu'au mois d'avril... L'activité est bonne et avec la baisse des taux immobilier à venir, les ventes vont repartir. Il y a une forte demande qui n'a pas pour autant été résorbée par la crise. Les gens ont besoin de se loger ! En outre, il y a de bonnes opportunités, notamment parce que certains prêts relais arrivent à échéance. C'est le moment de négocier les prix et de gagner 10 à 15 %... Les medias véhiculent un trop grand pessimisme qui pénalise le marché."

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.