Crédit immobilier : l’Espagne fait une faveur à ses emprunteurs au chômage

Pouvoir geler 50 % du remboursement de leur emprunt immobilier pendant deux ans, voilà ce que propose José Luis Rodriguez Zapatero, le chef du gouvernement socialiste, aux chômeurs qui le souhaitent.

Pourront également bénéficier de cette mesure certains travailleurs autonomes en difficulté économique et certaines personnes dont les conjoints sont décédés. Au total, 500 000 personnes pourraient être concernées. Une condition : avoir contracté un emprunt immobilier d'un montant maximal de 170 000 euros. Le gel du paiement sera plafonné à 500 euros par mois et mais la somme ainsi épargnée sera ensuite payée, à partir de 2011, par répartition sur les mensualités restant dues.

Dans un contexte de fort ralentissement économique où le chômage atteint 11,33 % au troisième trimestre, l'Espagne tente de faire face au retournement du marché immobilier.

Le gouvernement espère que cette mesure aidera certain ménages à conserver leur logement alors qu'ils auraient pu être contraints de vendre, faisant ainsi encore chuter les prix du marché.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.