Nicolas Sarkozy "pour" une baisse des prix immobiliers

"Que les prix baissent pour que l'immobilier reparte" : tel pourrait être l'un des souhaits du président de la république pour l'année 2009 !

Lors d'un discours sur la mise œuvre de la politique de logement à Meaux le 28 novembre, il a regretté qu'en 2007, les prix aient atteint en France "le plus haut niveau par rapport aux revenus des ménages depuis quarante ans". Selon lui, la meilleure façon de faire repartir l'immobilier c'est "que les prix de vente redeviennent attractifs".

Pour cela, il a présenté quelques mesures en faveur du logement. Pour soutenir la construction qui, a-t-il rappelé, représente un 1,5 million d'emplois, l'État va racheter, à un prix décoté, 30 000 logements dont les travaux n'ont pas été lancés faute de certitude sur les ventes. Il s'agira de logements destinés à la location ou à l'accession à la propriété.

Par ailleurs, le chef de l'État a rappelé qu'un "éco-prêt à taux zéro", d'un montant de 30 000 euros, sera proposé dès le début de l'année prochaine aux propriétaires de logements anciens afin de les inciter à rénover et à isoler leur appartement ou leur maison.

"Nous allons faire plus pour le logement mais je ne veux pas que cela serve à maintenir les prix hauts", a également déclaré Nicolas Sarkozy.

Des mesures complémentaires seront dévoilées le 4 décembre prochain, lors de la présentation du plan de soutien à l'activité économique.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.