Courtier : un métier d’avenir, même en temps de crise

"Le courtage de crédits immobiliers va se développer du fait de la baisse de confiance des investisseurs et du nouveau comportements des organismes bancaires qui vont être plus pointilleux et exigeants au niveau de l'accord des prêts aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises", assure le directeur de l'agence meilleurtaux.com de Nancy Ouest, Olivier Guérin.

Une bonne nouvelle qui fait inévitablement évoluer notre métier d'intermédiaires entre les futurs acheteurs et les banques : avant, nous aidions les particuliers à trouver le meilleur crédit immobilier pour financer leur projet, en termes de conditions financières, assurance, garantie, modularité et services ! Aujourd'hui il faut plutôt convaincre les organismes bancaires d'accepter les demandes de prêts ! En 2008, le taux de refus est passé de 3 à 8 %, même si cela reste assez faible... "Nous bâtissons avec nos clients un véritable argumentaire de présentation de leur projet de prêt immobilier tout en sachant à quelle banque (parmi nos 110 banques partenaires) le présenter, selon les cas", explique Olivier Guérin.

Résultat : "nous arrivons toujours à trouver une solution pour que nos clients accèdent à la propriété sans les endetter", conclut-il.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.