Plan de relance : doublement du prêt à taux zéro et financement de 100 000 logements

Annoncé hier, le plan de relance de 26 milliards d'euros de Nicolas Sarkozy met notamment l'accent sur le secteur du bâtiment.

L'enveloppe consacrée au logement représente 1,8 milliard d'euros en 2009 et 2010, répartie entre le doublement du prêt à taux zéro pour les acquisitions de logements neufs et le lancement d'un programme de construction de 100 000 logements sociaux et intermédiaires le secteur du logement.

Pour aider les Français à devenir propriétaire, le prêt à taux zéro (PTZ), prêt complémentaire sans intérêt accordé par les banques aux ménages disposant de revenus modestes qui accèdent pour la première fois à la propriété, sera doublé en 2009, à condition d'acheter un logement neuf. Le montant du prêt passera à 30 % du prix du logement, au lieu de 20 %, et les montants-plafonds de prix des logements seront augmentés. Le doublement du prêt à taux zéro permettra de soutenir directement l'achat et la construction de 100 000 logements neufs en 2009, prévoit l'Élysée. Son coût est estimé à 600 millions d'euros.

De plus, le plan de relance du président prévoit la construction de 70 000 logements sociaux et intermédiaires, co-financés par la Caisse des dépôts et consignations : 30 000 logements sociaux et très sociaux à loyers bas et 40 000 logements intermédiaires répartis entre 30 000 logements construits par des promoteurs privés et 10 000 logements intermédiaires acquis par la Caisse des Dépôts et Consignations pour être loués puis revendus dans quelques années à leurs locataires.

Enfin, le plan de relance prévoit l'accélération du programme de rénovation urbaine pour les banlieues et des mesures de lutte contre l'habitat indigne. Un fonds de 200 millions d'euros va être mis en place pour aider au financement des travaux de rénovation réalisés en 2009 et en 2010. Ce fonds aura aussi pour objectif de favoriser les économies d'énergie : 46 % des logements anciens sont des passoires thermiques et 600 000 de ces logements sont considérés comme indignes.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.