Le principal taux de la Fed presque à 0 %

C'est une première dans son histoire ! La Réserve fédérale américaine (Fed) n'avait jamais abaissé son taux directeur à un tel niveau : celui de 1 %, en vigueur depuis octobre (et entre juin 2003 et juin 2004) était déjà le plus bas jamais appliqué par la banque centrale américaine.

Explication du Comité de politique monétaire : "La Réserve fédérale va employer tous les moyens à sa disposition pour promouvoir le retour d'une croissance économique durable et pour maintenir la stabilité des prix". Une affirmation qui a suscité l'optimisme des investisseurs.

La Fed a lancé depuis septembre plusieurs interventions, sans regarder sur la dépense. Elle a ainsi mis en place un programme de rachat de billets de trésorerie pour refinancer les entreprises dans lequel elle a englouti plus de 300 milliards de dollars en un mois et demi. Fin novembre, elle a annoncé des programmes de rachats de titres des organismes de refinancement hypothécaire Fannie Mae et Freddie Mac, dont l'importance est vitale pour le marché immobilier, jusqu'à concurrence de 100 milliards. Elle a aussi signalé son intention de racheter 500 milliards de titres adossés à des actifs immobiliers émis par ces entreprises. Tout cela suffira-t-il pour lutter contre la déflation ?

Du côté des taux, la Fed n'a plus de marge de manœuvre... Ce qui n'est pas sans risque : certains sceptiques soulignent que le taux directeur en vigueur aux États-Unis est désormais inférieur à celui du Japon (0,30 %).

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.