Après les maisons, les appartements à 15 € !

Maison ou appartement à 15 euros, le principe est le même : l'acquéreur rembourse d'abord un premier prêt pour le logement lui-même d'environ 450 € par mois, puis un second correspondant au prix du terrain, auprès du 1 % logement (Pass-foncier).

Selon le ministère de l'Écologie, ce nouveau dispositif devrait permettre d'atteindre l'objectif de financement de 30 000 logements en accession sociale à la propriété en 2009, fixé par le chef de l'État Nicolas Sarkozy. À condition qu'il remporte plus de succès que les maisons à 15 € : sur les 5 000 qui devaient sortir de terre avant avril, seules 3 000 sont en cours de construction, notamment à cause d'un problème de prix des terrains, souvent trop chers dans les grandes agglomérations.

Sur le papier, ces logements à prix cassé semblaient pourtant attrayants... À condition de remplir une très longue liste de critères : ne pas avoir été propriétaire depuis au moins deux ans, acheter une maison neuve ou faire construire, avoir au moins deux enfants, bénéficier d'une aide à l'accession à la propriété des collectivités locales et avoir des revenus, aides comprises, compris entre 1 500 et 2 000 euros.

Reste un problème : les 15 euros par jour peuvent se transformer en 20 euros ! L'un des 3 propriétaires ayant déjà signé pour une maison l'a payée en réalité 740 € par mois. Les maisons ont finalement été vendues 119 000 €, 158 000 € et même 180 000 € au lieu des 100 000 € prévus !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.