Le logement : enjeu majeur des municipales à Bordeaux

 Au cours des vingt dernières années, la capitale girondine a connu un développement économique et démographique exceptionnel dont les conséquences se sont fait ressentir sur le marché du logement et ont créé des tensions sociales dans la population. La politique locale d’une ville prospère a alors toute sa place dans la construction d’une cohésion de la population et de centre avec les périphéries.

Un revers de fortune

L’immobilier à Bordeaux subit les conséquences de politiques locales réussies en matière d’attractivité. Au début des années 2000, des mécanismes de rénovation urbaine et d’investissement dans de nombreuses infrastructures ont débuté, notamment les lignes de tramways et l’aménagement des quais.

S’en sont suivis des travaux de grande ampleur en matière d’équipements : ouverture de la Cité du Vin en 2016, inauguration de la Ligne Grande Vitesse Bordeaux-Paris en 2017 ou encore la réouverture du Muséum d’histoire naturelle et du Musée de la mer et de la marine en 2019.

2019 1017 pas augmentation prix immobilier bordeaux

Parallèlement à ces développements, la ville a connu un essor économique avec 13 190 créations nettes d’emplois entre 2014 et 2018, une évolution de 12% par rapport à la période 2008-2014, comme l’a montré le baromètre Arthur Loyd. La population a également évolué de 9% entre 2010 et 2016 et la ville compte 2 000 nouveaux habitants chaque année.

La hausse de la demande du fait de l’attractivité de la ville a entraîné une hausse des prix du logement. Les prix du mètre carré ont augmenté de près de 39% entre 2015 et le premier semestre 2019. En comparaison et sur cette même période, les prix ont progressé de 26% à Lyon et de 22% à Paris. Au cours de l’année 2019, le prix du mètre carré a connu une très légère baisse, ce qui n’était pas arrivé depuis 5 ans. Cette observation annonce peut-être une stabilisation voire de baisse après des années de hausse.

Les métropoles entre développement et tensions sociales

La politique du logement menée par la mairie de Bordeaux a tenté de suivre le développement de la ville. En 2010, un appel à projet a été lancé par Bordeaux métropole pour le programme “50 000 logements”, qui n’a pas entraîné une baisse des prix et a seulement livré 25% de son objectif final en 2020. Aujourd’hui, les principaux mots d’ordre des candidats aux élections municipales de Bordeaux sont l’intervention de la puissance publique dans le développement de logements sociaux et abordables, ainsi que l’investissement dans l’aménagement et la rénovation de bâtiments et le contrôle des locations Airbnb.

Les municipalités attractives font face à une tension considérable : soutenir le développement économique et démographique tout en préservant leur charme, leur identité.

Limiter le nombre de constructions, d’agrandissements et d’élévations de bâtiments dans la ville, c’est accepter de devenir un foyer de logements à prix élevé. Après l’inauguration de la ligne grande vitesse, des mouvements “anti-parisiens” ont vu le jour, accusant les nouveaux arrivants ou touristes de prendre en otage le marché du logement et le cadre de vie bordelais. Cette contestation s’est renforcée par la suite avec le mouvement des gilets jaunes à partir de 2018.

Bordeaux illustre le succès de la métropolisation et de la concentration des richesses dans les grandes villes. L’attractivité nouvelle de ces villes crée des tensions sociales qui constituent le sujet primordial du politique à tous les niveaux, municipaux, nationaux, européens. L’enjeu est alors de trouver les moyens de poursuivre l’enrichissement de la ville tout en gérant les tensions sociales dues au sentiment d’avoir été exclu de son développement.

Auteurs : Nicolas Bouzou et Constance Péruchot

Nicolas BouzouJacques Witt SipaNicolas Bouzou est un économiste et essayiste français, il a fondé le cabinet de conseil Asterès en 2006 qu’il dirige depuis et est directeur d’études au sein du MBA Law & Management de l’Université de Paris II Assas. Il a également créé le Cercle de Belém qui rassemble des intellectuels européens libéraux et progressistes. Il est régulièrement publié dans la presse française et étrangère. Nicolas Bouzou est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, dont le dernier, co-écrit avec Luc Ferry, a été publié en 2019 aux Editions XO : " Sagesse et folie du monde qui vient ".

à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.