Menu Service Immobilier

Aménager ses combles : gain de place garanti !

SOMMAIRE

Ce bureau qui vous manque tant, cette salle de jeux dont rêvent vos enfants… se trouvent peut-être dans votre grenier ! Si votre maison dispose de combles, ils représentent sans doute une surface non négligeable et bien moins onéreuse à aménager que si vous envisagiez de faire construire une extension, par exemple.

Avant de vous lancer, suivez nos conseils...

Point primordial : la hauteur sous plafond

Elle doit être suffisante pour que l’espace soit agréable à vivre. En général, il faut que vous disposiez d’une hauteur minimale d’1,80 m et d’une pente de toit supérieure ou égale à 30 % sur au moins un tiers de vos combles.

L’isolation

Cette étape de l’aménagement de vos combles est (presque) aussi importante que la hauteur sous plafond !
Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie, quelque 25 à 30 % de la chaleur d’une maison se perdent par le toit, c’est énorme !

En isolant correctement cette ou ces pièce(s) sous les toits, vous n’y souffrirez ni du froid hivernal, ni de la chaleur de l’été ; et réaliserez par ailleurs des économies d’énergie.

Parmi les isolants qui sont à votre disposition : les laines minérales de verre ou de roche, la laine de bois, le polystyrène expansé, la ouate de cellulose, le chanvre ou encore les fibres issues du recyclage…

Prenez le temps de bien vérifier leurs performances avant de faire votre choix et conformez-vous aux produits certifiés par l’Association pour la Certification des Matériaux Isolants (www.acermi.com).

Un premier "truc" pour mieux vous repérer : vérifiez la résistance thermique R du matériau. Plus R est grand, plus le matériau est isolant.

Les fenêtres

Partez de ces quatre principes de base :

  • La surface vitrée représente environ 10 % de la surface totale d’une pièce,
  • Pour des raisons de sécurité, vous devez poser les fenêtres à plus de 90 cm du sol,
  • Dans le choix de la paroi vitrée, prenez en compte son coefficient de transmission thermique U : plus U est faible, meilleure sera l’isolation de la paroi vitrée,
  • Pour les menuiseries extérieures, préférez le bois et le PVC aux encadrements métalliques ; les deux premiers sont en effet parfaitement étanches et offrent une bonne isolation thermique.

Sous les toits, l’installation de fenêtres de toit (ou "Velux, un nom de marque passé, à tort, dans l’usage courant) est l’option la moins onéreuse. Par ailleurs, leur pose est simple et elles s’adaptent à toutes les toitures. Et n’oubliez pas d’installer des stores ou des volets !

Enfin, vous pouvez opter pour un modèle à commande électrique à distance en cas de fenêtre posée très en hauteur.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top