Menu Service Immobilier

Les types de panneaux solaires

Il existe plusieurs types de panneaux solaires. Chaque modèle est adapté à une surface de toiture et un niveau d'ensoleillement spécifique.

Maisons avec des panneaux solaires

Des technologies variées

Il convient, tout d'abord, de différencier les termes « solaire » et « photovoltaïque ». L'énergie solaire est, en réalité, produite par deux types de panneaux :

  • d'une part, les panneaux solaires thermiques qui convertissent le rayonnement solaire en chaleur ;
  • puis les panneaux solaires photovoltaïques qui, eux, convertissent la lumière du soleil en électricité.

La composition des installations photovoltaïques

Le capteur solaire thermique est constitué généralement d'un coffre rigide et vitré, à l'intérieur duquel une plaque et des tubes métalliques noirs (absorbeurs), qui reçoivent l'énergie solaire chauffent un liquide caloporteur (antigel). Il permet de produire de l'eau chaude sanitaire, et peut être aussi utilisé pour le chauffage en transformant l'énergie solaire en source de chaleur.
Le capteur solaire photovoltaïque qui compose les panneaux solaires, lui, permet de récupérer la lumière du soleil pour la transformer en électricité.

Le capteur solaire hybride est un capteur à la fois photovoltaïque et thermique. Il produit en même temps de l'électricité grâce à l'énergie solaire et de la chaleur grâce à l'énergie thermique. Ce dispositif peut donc fournir simultanément un appoint en chauffage, de l'eau chaude sanitaire et de l'électricité. Ce système permet d'améliorer jusqu'à 20 % l'efficacité d'un panneau solaire photovoltaïque traditionnel.

Les différentes technologies

Différentes technologies entrent aujourd'hui dans la composition des installations photovoltaïques :

  • Le silicium cristallin ;
  • Le silicium amorphe ;
  • Le cuivre/indium/sélénium ;
  • Le cuivre/indium/gallium/sélénium.

Les panneaux solaires à base de silicium cristallin sont les plus anciens. Ils se décomposent eux-mêmes en deux variantes : le monocristallin et le polycristallin. Ces deux variantes sont aujourd'hui très proches aussi bien en termes de rendement qu'en termes de coût.

Le rendement d'un panneau photovoltaïque correspond à la quantité d'énergie solaire transformée par le panneau en électricité consommable, par rapport à l'énergie captée. Le rendement moyen d'un panneau cristallin du marché est de 14,5 %.

La souplesse mécanique du silicium amorphe lui permet d'être essentiellement utilisé dans des complexes de type "membrane solaire" ou "tôle solaire". Le rendement moyen des panneaux solaires à base de silicium amorphe est de 6 à 8 %.

Aujourd'hui, des technologies émergent à base de cuivre / indium / sélénium et de cuivre / indium / gallium / sélénium. Elles offrent de grandes perspectives en termes de coût et de rendement.

Une structure intégrée au bâti

Il existe deux façons d'installer des panneaux solaires sur votre toiture :

  • ils peuvent être soit fixés en « surimposition » sur la toiture ;
  • soit intégrés au bâti.

Nos installations de capteurs solaires sont intégrées au bâti. Fixés sur la charpente, les panneaux garantissent l'étanchéité des toits. Seules les installations intégrées au bâti permettent de bénéficier du meilleur tarif de rachat de l'électricité à 31,36 centimes d'euros par kWh*.

* Tarif intégrant la bonification européenne de 10% réservée aux installations respectant les conditions requises.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top