Menu Rachat de Credit

Quels sont les frais d’un rachat de crédits ?

Combien coûte un rachat de crédits ? Si faire regrouper ses prêts en un seul crédit soulage le poids de vos emprunts chaque mois, avec un étalement sur une nouvelle durée, il convient toutefois de comprendre quels sont les frais liés à l’opération. Meilleurtaux.com vous propose aujourd’hui de regarder en détail les coûts liés à un rachat de crédits, pour vous aider à mieux comprendre son fonctionnement.

Quels sont les frais d’un rachat de crédits ?

Les indemnités de remboursement anticipé

Pour le remboursement anticipé des crédits en cours, des pénalités s’appliquent. On parle d’une indemnité qui est due à la / les banque(s) pour mettre fin aux crédits. Une indemnité car la banque va être remboursée plus tôt que prévu initialement par le contrat, et ainsi ne pas percevoir les intérêts.

Ce « manque à gagner » est ainsi compensé (en partie seulement) par les indemnités. Les indemnités pour remboursement anticipé sont encadrées par la loi, tant pour les prêts immobiliers que pour les crédits à la consommation.

Pour un crédit à la consommation, les indemnités ne s’appliquent que pour les offres souscrites après le 1er mai 2011. Le montant des indemnités est égal à 1 % du capital remboursé par anticipation (s’il reste 12 mois ou plus au crédit) ou 0,5 % du capital remboursé (si la période restant est inférieure à 12 mois).

Pour un prêt immobilier, les indemnités sont plafonnées à 3 % du capital restant dû avant le remboursement ou l’équivalent de 6 mois d’intérêts sur le capital remboursé au taux moyen du prêt.

Pour un crédit renouvelable, un remboursement de découvert bancaire, ou encore pour un prêt avec un taux variable, aucune pénalité de remboursement anticipé ne peut être exigée.

Les frais d’assurance

Un nouveau crédit suppose une nouvelle assurance emprunteur si la part de l’immobilier est dominante dans l’opération. En effet, pour se protéger face aux risques d’impayés, et aussi couvrir les emprunteurs en cas d’événement (perte d’emploi, invalidité, décès), une assurance emprunteur est souvent exigée.

ImportantBien que la loi n’oblige pas les opérations immobilières à être liées à une assurance de prêt, il est en pratique quasiment impossible d’obtenir le feu vert sans réaliser cet effort. La souscription par l’emprunteur d’une assurance décès invalidité permanente et définitive constitue souvent la base exigée.

Il est possible d’y ajouter d’autres garanties, comme une assurance invalidité temporaire de travail ou encore une assurance perte d’emploi. Attention de ne pas sous-estimer le montant de cette assurance emprunteur.

Lors d’un rachat de crédits, votre ancienne assurance ne peut pas être reprise aux conditions qui étaient valables au moment de la signature du prêt initiale. Il faut donc s’attendre à une prime plus élevée… Prenez le temps de comparer les offres, notamment en utilisant les services de Meilleurtaux.com.

Les frais de garantie

La garantie d’une opération de regroupement de crédits relevant du régime juridique du crédit immobilier est souvent exigée. Le nouvel organisme prêteur va vous demander une hypothèque (le bien immobilier est mis en garantie en cas de non-paiement). Il est aussi possible de recourir à la caution, via un tiers ou un organisme de cautionnement. À chaque fois, des frais sont liés à ces modes de garantie.

Les frais annexes

Evaluation des frais annexes

Terminons enfin la liste des frais liés à un rachat de crédits avec les frais que nous qualifieront de « frais annexes » car ils possèdent un caractère variable et sont souvent négociables.

C’est le cas des frais de dossier. La nouvelle banque qui vous accompagne peut exiger une rémunération pour le travail réalisé, sous la forme de « frais de banque » ou de « frais de dossier ». Ces frais sont largement négociables, dans la mesure où vous apportez un argument fort.

Il peut s’agir par exemple d’un dossier excellent, ou encore du fait de domicilier vos comptes et vos produits d’épargne auprès de la nouvelle banque. Elle pourra alors « faire un geste » et supprimer les frais de dossier.

Des frais de courtage peuvent aussi vous êtres demandés si vous passez par les services d’un intermédiaire afin de réaliser votre rachat de crédits. Ces frais sont souvent amortis grâce aux conditions préférentielles que négocie pour vous le courtier.

Les frais de courtage peuvent vous être demandés au moment de la souscription de l’offre de regroupement de prêts, ou être lissés dans le montage financier. Dans tous les cas, ne versez jamais d’argent avant que votre dossier soit accepté. L’étude d’un rachat de crédits doit toujours être gratuite et sans engagement.

Rachat de crédits
Rachat de crédit au meilleur taux

Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités.

Demandez gratuitement un rachat de crédits
Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top