Menu Rachat de Credit

Une baisse du pouvoir d’achat des retraités

 portefeuille d'un retraité

Malgré tout, la pension moyenne des retraités augmente à un rythme plus rapide que les revenus d’activité, du fait notamment de l’arrivée à la retraite de nombreux cadres qui disposent d’une pension plus confortable que les anciens, explique le Conseil d’orientation des retraites dans une étude récente.

Revalorisation de la pension de base depuis octobre

C’est une excellente nouvelle pour les retraités après plusieurs années de gel ou de faible valorisation. Le montant de la pension de retraite de base a augmenté de 0,8 % depuis le 1er octobre. Quoi qu’il en soit, cette hausse ne suffira pas à compenser l’inflation prévue cette année (0,9 %), d’autant qu’elle n’intervient qu’au dernier trimestre.

Sans compter que sur les douze mois écoulés, leur pouvoir d’achat a reculé, à cause notamment de la faible augmentation des pensions, particulièrement depuis 2010, mais aussi de l’alourdissement de la fiscalité (hausse des prélèvements sociaux).

C’est en tout cas la conclusion d’une enquête menée par le Conseil d’orientation des retraites (COR) dont les résultats ont été rapportés par le journal Les Échos.

Cette étude, qui analyse l’évolution de la pension nette au cours des 10 à 25 dernières années, permet d’apporter un début de réponse au phénomène d’enrichissement des « seniors » par rapport aux actifs.

Important Selon ces travaux, le ratio de la pension moyenne sur le revenu d'activité est de 66 % en 2015, contre près de 63 % en 2010.

Cette hausse s’explique par l’arrivée à la retraite de nouveaux retraités avec des pensions plus confortables et qui ont succédé aux pensionnaires modestes des générations précédentes.

C’est cet effet noria qui a permis de soutenir le pouvoir d’achat relatif de l’ensemble des retraités par rapport aux actifs

COR.

Sous-indexation pendant 13 ans au sein de l’Agirc

Il faut dire que depuis 1992, date d’entrée à la retraite de la génération 1932, les pensions des cadres ont été plombées par les mesures structurelles mises en place par l’Agirc (la retraite complémentaire des cadres et qui constitue près de la moitié de leur pension).

Important De ce fait, pendant la période 1994 à 2000, puis entre 2010 et 2011 et depuis 2014, soit 13 années sur 26, l’indice du point Agirc s’est maintenu en dessous de l’inflation. Concrètement, pour un cadre de 85 ans par exemple, cela a pour conséquence de réduire le pouvoir d’achat de sa pension brute de 5 % en 25 ans, et de 2 % en 10 ans pour un cadre de 70 ans.

Bon à savoir : en cas de forte baisse du pouvoir d’achat suite à l’accumulation excessive d’emprunts bancaires, le rachat de crédit peut être une solution de secours intéressante. Cette opération permet d’alléger la mensualité et de se donner ainsi les moyens de reprendre sa finance en main.

Archives

Rachat de crédits
Rachat de crédit au meilleur taux

Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités.

Demandez gratuitement un rachat de crédits
Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top