Menu Rachat de Credit

Les Québécois victimes de la consommation à crédit

 Un québecois dépassé

Ces dernières décennies, de plus en plus de ménages québécois éprouvent des difficultés à rembourser leurs prêts. Les seniors, notamment ceux qui ne sont plus dans la vie active, sont parmi les plus concernés. Par ailleurs, le taux d’endettement constamment en hausse et l’augmentation du taux de défaillance en 30 ans inquiètent les responsables étatiques.

Les causes de l’endettement des seniors

Parmi les Québécois qui ont souscrit des emprunts pendant leur vie active, beaucoup n’ont pas fini de rembourser leur prêt une fois arrivé à la retraite (65 ans). Or, la plupart d’entre eux n’ont souvent pour seule source de revenus que leur pension, ce qui a pour conséquence de rendre le remboursement de leurs crédits difficile.

Il arrive aussi que les seniors continuent d’accumuler les prêts alors qu’ils sont déjà fortement endettés, ce qui contribue à favoriser les risques de surendettement.

Important Enfin, les taux d'intérêt extrêmement bas des prêts hypothécaires ces 20 dernières années sont également pointés du doigt dans la progression inquiétante de l’endettement des retraités.

Un taux d’endettement en hausse

Avec la multiplicité des crédits et les taux particulièrement séduisants offerts par les banques et les organismes de prêt au cours des dernières décennies, le taux d’endettement des ménages au Québec n’a cessé d’augmenter :

  • 66 % en 1980 ;
  • 150 % en 2011 ;
  • 170% en 2017.

Dans le classement des crédits les plus souscrits, les emprunts immobiliers arrivent en tête, suivis par les crédits auto (et autres véhicules de transport) et les prêts personnels dédiés au financement des dépenses de loisir (voyages).

L’accumulation de dettes expose pourtant l’emprunteur à des situations de surendettement et d’insolvabilité.

Si vous êtes dans ce cas, sachez que le rachat de crédit est une solution envisageable pour faire face à des difficultés passagères et vous aider à retrouver à terme une finance plus saine.

L’insolvabilité des emprunteurs est préoccupante

Le taux d’endettement alarmant de 170 % témoigne de l’appétit grandissant des Québécois pour le crédit. Cette situation favorise cependant les cas de surendettement et d’insolvabilité.

Important Malgré une baisse générale de 3,1 % du nombre d’insolvabilités dans la province, ce sont encore 41 670 dossiers, incluant propositions et faillites, qui ont été déposés en 2017.

Le nombre de saisies de propriétés et de maisons est également en retrait, bien qu’il reste toujours important. Dans l’ensemble, compte tenu de la propension des consommateurs à recourir aux crédits, le taux de défaillance des ménages s’inscrit en hausse au cours des 30 dernières années.

Archives

Rachat de crédits
Rachat de crédit au meilleur taux

Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités.

Demandez gratuitement un rachat de crédits
Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top