Menu Rachat de Credit

Les courtiers reprennent un rythme régulier après plusieurs sollicitations

 Professionnel courtier en pleine signature

Les effets de la diminution des taux des crédits immobiliers s’atténuent. En effet, les ménages font moins appel aux sociétés de courtage, par rapport à l’an dernier, pour économiser sur leur emprunt. Il y a quelques mois encore, ils étaient nombreux à recourir à leurs services pour les assister dans leurs démarches.

Les cabinets de courtage enregistrent une légère remontée des taux immobiliers. En raison de cette évolution, ils reçoivent moins de demandes de réaménagement de crédit.

L’année dernière, un grand nombre de particuliers ont engagé des courtiers pour les accompagner dans leurs démarches de renégociation de prêt et de refinancement. Ils sont beaucoup moins nombreux à solliciter leur aide aujourd’hui.

En outre, la hausse des taux semble limitée. Certes, les banques profitent de leurs mouvements pour reconstituer leurs marges.

Lors de la souscription d’un crédit immobilier, il serait alors plus judicieux de faire jouer la concurrence. Il est également préférable de bien comparer les offres d’assurance emprunteur.

Les demandes de réaménagement représentent un faible pourcentage des dossiers

Au mois d’août, 10% des requêtes déposées auprès d’un expert en courtage ne concernaient que 10% des dossiers. En 2016, elles représentaient 40% des dossiers durant la même période. Un professionnel dans le domaine affirme que :

Actuellement, on est revenu à des niveaux à peu près normaux de demandes. Toutefois, on a quasiment trois ans de rachats et de renégociation derrière nous.

Spécialiste en courtage immobilier.

Il a ajouté que si un emprunteur a fait l’objet d’un refus de renégociation de crédit à cause d’un manque de solidité financière. Il pourra de nouveau déposer une demande auprès de sa banque lorsqu’il retrouve une situation professionnelle stable. Le spécialiste en courtage immobilier explique également que :

Beaucoup de clients auraient encore la possibilité de réaménager leurs dettes. Cependant, ils pensent qu'ils n'en ont plus l'opportunité parce que les taux ont remonté.

Spécialiste en courtage immobilier.

Les taux des crédits remontent faiblement

Les ménages ont ainsi profité de la baisse des taux immobiliers pour faire une demande de renégociation et de rachat de crédit. Comme ceux-ci augmentent de manière progressive aujourd’hui, ils sont moins nombreux à passer par les courtiers pour effectuer ces démarches. Nous confirmons que :

Aujourd’hui, nous sommes quasiment revenus à la normale, notamment en termes de demandes de rachats.

Spécialiste en courtage immobilier.

La poursuite des renégociations dépendra du mouvement des taux pour les prochains mois. Notons qu’une éventuelle évolution des dispositifs publics de soutien à l’immobilier risque d’avoir un impact négatif sur les demandes de prêts et de rendre les établissements bancaires moins souples sur les taux. Un spécialiste en courtage estime par ailleurs que :

Les taux remontent actuellement très lentement. Néanmoins, ce n'est pas un élément de blocage pour les banques.

Spécialiste en courtage immobilier.

Archives

Rachat de crédits
Rachat de crédit au meilleur taux

Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités.

Demandez gratuitement un rachat de crédits
Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top