Menu Rachat de Credit

Le pouvoir d’achat des ménages aurait augmenté au deuxième trimestre

 Ménage calculant leurs finances

Alors que le nombre de ménages français qui se plaignent de la dégradation de leur situation financière augmente, l’INSEE affirme que leur pouvoir d’achat a augmenté au deuxième trimestre. Sur la période, la croissance de leur revenu disponible brut (RDB) a en revanche décéléré à +0,6 %, contre +0,7 % lors du précédent trimestre.

Hausse du pouvoir d’achat des Français au second trimestre

Au deuxième trimestre 2017, le revenu disponible brut (RDB) des ménages a perdu 0,1 %, s’établissant à + 0,6 %, suivant la tendance de masse salariale, passée de +1,1 % à +0,8 %. Dans le secteur privé, le ralentissement concerne aussi l’emploi et le salaire moyen individuel. De même, dans le secteur public, la croissance des salaires ralentit après la revalorisation du point d’indice de la fonction publique effectuée en février dernier.

En parallèle, la fiscalité s’alourdit de 0,8 % pour le trimestre avec la contribution sociale généralisée (CSG) et l’impôt sur le revenu. Sur le plan social, les cotisations payées par les ménages diminuent (+0,5 % contre +0,7 % au 1er trimestre), mais les prestations sociales (prestations familiales, RSA et prime d’activité) aussi sont en repli (+0,3 % après +0,4 %).

Enfin, le deuxième trimestre est marqué par la décrue des prix de la consommation (-0,2 % après +0,5 %), permettant un relèvement du pouvoir d’achat à +0,8 % (soit 0,6 % en plus). Quant à la consommation en volume, elle progresse moins vite que le pouvoir d’achat, entraînant une appréciation de 0,4 point de leur taux d’épargne, à 14,5 % du revenu.

Mobilisation des retraités face à la baisse de leur pouvoir d’achat

Une catégorie de Français est particulièrement mécontente de son sort : les retraités. Après le blocage des pensions depuis 4 ans, la revalorisation de 0,8 % prévue pour le 1er octobre suffira tout juste à compenser l’inflation des douze mois écoulés, mais sans améliorer leur pouvoir d’achat.

Important De plus, la hausse de 1,7 point de la CSG va faire perdre plusieurs centaines d’euros par an à quelque dix millions de retraités.

À ces nouvelles mesures s’ajoutent les précédents changements fiscaux qui ont déjà lourdement impacté les retraités, dont la plus récente est la réduction de 5 euros des APL. Les retraités estiment ainsi avoir fait assez d’efforts, d’autant qu’ils ont activement contribué au développement de la France.

Important Aussi, l’Union confédérale des retraités FO (UCR-FO), épaulée par 8 autres organisations, a lancé un appel à la mobilisation générale des retraités.

En attendant, en cas de difficultés financières, les ménages qui accumulent les prêts peuvent recourir au rachat de crédits pour alléger leurs mensualités et ainsi, rééquilibrer leur budget.

Archives

Rachat de crédits
Rachat de crédit au meilleur taux

Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités.

Demandez gratuitement un rachat de crédits
Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top