Menu Rachat de Credit

Les Français refusent d’investir dans les produits financiers

Des collègues échangent sur les finances

Si l’on en croit une étude réalisée par la société spécialisée en gestion d'actifs, BlackRock, les Français seraient les rois de l’épargne. Le sondage – réalisé dans 18 pays, auprès de 28 000 individus, dont 1 000 personnes en France -, souligne toutefois une forte proportion de Français hostiles à l’investissement financier (7 répondants sur 10). L’étude constate également leur appréhension par rapport à la retraite.

Une méfiance vis-à-vis de l’investissement

Selon Ivana Davau, responsable chez BlackRock,

Malgré un taux d'épargne très élevé, les Français ont du mal à investir dans les produits financiers, car ils estiment que ces derniers ne sont pas adaptés à leur besoin.

Ivana Davau.

Elle insiste ainsi sur l’importance de la pédagogie.

Les liquidités type Livret A sont largement plébiscitées par les Français (58 %) au détriment d’autres produits d’investissement ou d’épargne, tels que l’assurance-vie (18 %), l’investissement immobilier (9 %), les actions et fonds communs de placement (9 %) et les autres types de produits (5 %).

Cette méfiance vis-à-vis de l’investissement s’expliquerait par le coût élevé de la vie (cité par 53 % des répondants), la crainte de ne pas avoir suffisamment de ressources financières en vue de la retraite et la pression fiscale (ex-aequo avec 42 % des réponses), l'inflation (39 %), ainsi que la conjoncture économique dans le pays et le niveau élevé des frais de santé, respectivement cités par 38 et 36 % des sondés.

L’étude rapporte également un paradoxe. En effet, si les Français craignent de manquer de ressources durant leur retraite, la part des sondés qui placent de l’argent en vue de cette période future a reculé de 7 % par rapport à l’année précédente. Elle est de 45 %, ce qui met les Français au dernier rang en Europe.

Cette baisse s’explique par le manque de moyens pour mettre de côté (48 %) l’existence d’autres priorités financières (24 %) et le fait de vivre au jour le jour (21 %). Les résultats de l’étude révèlent également que pour épargner davantage pour leur retraite, les Français auraient besoin de réduire leurs dépenses (25 %), d’un coup de pouce fiscal (27 %), et d’une hausse de salaire (42 %).

Le rachat de crédit : une solution à envisager

Pour préparer leur retraite, les Français peuvent envisager un rachat de crédit afin de retrouver leur capacité d’investissement.

Important Cette opération offre notamment la possibilité de regrouper tout ou partie des dettes (découverts bancaires, retards d’impôt, prêts à la consommation, crédit immobilier…) en un seul crédit.

La durée d’emprunt est alors allongée, et il n’y a plus qu’une seule mensualité à payer. Ainsi, le niveau d’endettement est réduit, permettant à l’emprunteur de retrouver une capacité d’épargne. En vue du passage à la retraite, cette opération permet d’anticiper la baisse de revenus induite par l’arrêt de la vie active.

Archives

Rachat de crédits
Rachat de crédit au meilleur taux

Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités.

Demandez gratuitement un rachat de crédits
Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top