Menu Rachat de Credit

Le secteur immobilier enregistre une augmentation de 26% du pouvoir d’achat

Pourcentages

Durant l’année 2016, l’on assiste à un redressement des tarifs immobiliers dans les principales villes de France, dû à la baisse des taux d’emprunt.

En 2016, le marché de l’immobilier français a comptabilisé un nombre de ventes excédant les 840.000 transactions réalisées. Un nombre qui rattrape le « record » de l’année 2011.

Le président du réseau Century 21 commente les chiffres en affirmant qu’en comparaison avec l’année 2015, l’évolution qui avait été constatée par son entreprise aura été supérieure à un taux de 15%.

Et en ce qui concerne le réseau immobilier Laforêt, la progression enregistrée aura surpassé les 12,8% pour l’année 2016.

Facteur déclencheur : la baisse des taux immobiliers

Depuis l’année 2012, les taux du crédit immobilier n’ont cessé de diminuer. C’est ce phénomène de baisse perpétuelle qui a redessiné la courbe ascendante du pouvoir d’achat des ménages français.

Ainsi, en quatre ans, ces derniers ont vu accroître leur capacité financière de 26%. Laurent Vimont du réseau Century 21 d’expliquer : « Plus symptomatique encore, cette conjonction des planètes a permis à 20 % de particuliers d'être en mesure d'avoir la capacité d'acheter. ».

Ainsi, un ménage qui justifie d’un revenu mensuel de 2.100 euros peut dorénavant se faire octroyer un prêt d’une valeur de 150.000 euros remboursable en 20 ans.

Un emprunt de cette envergure génèrera une mensualité équivalente à 700 euros, mais avec une somme pareille, l’emprunteur se trouve bien en mesure de faire l’acquisition d’un bien immobilier pour en devenir propriétaire. Ceux qui bénéficient de plus de revenus peuvent effectuer de plus gros investissements.

Les prix redressent leur courbe

Une fois que les transactions immobilières ont commencé à reprendre, le prix de la pierre a arrêté sa course descendante. On peut ainsi, pour le réseau Century 21, constater une progression de 1,7% sur le territoire métropolitain, dont une répartition de 1,5% pour les maisons et 2,2% pour les appartements.

Les deux principales villes de France, Paris et Lyon, atteignent même une évolution de 5% et appliquent les tarifs respectifs de 8.447 euros et 2,620 euros le mètre carré. Pour la ville de Bordeaux, le mètre carré est évalué à 3.609 euros pour une hausse de 4,3%.

En ce qui concerne les régions, certaines connaissent une augmentation des prix, tandis que d’autres sont encore dans la phase de décroissement des tarifs.

Avec tous ces constats, l’on peut conclure que les investisseurs ont marqué leur retour durant l’année 2016. En effet, le secteur de l’immobilier a vu les investissements s’accroître de 96%.

Dans la ville de Paris, les transactions effectuées par ces investisseurs représentent les 25,7% de la totalité des transactions immobilières enregistrées durant l’année. Hypothétiquement, si les investisseurs procèdent à une opération de rachat de crédit, cela devrait permettre à l’année 2017 de rester dans la même lancée.

Archives

Rachat de crédits
Rachat de crédit au meilleur taux

Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités.

Demandez gratuitement un rachat de crédits
Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top