Menu Rachat de Credit

Gain de pouvoir d’achat pour les ménages modestes avec la CMU-C et l’ACS

pouvoir d'achat des menages modestes

Les ménages les moins aisés bénéficient de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et de l’aide à la complémentaire santé (ACS). Grâce à ces deux dispositifs, les personnes concernées ont vu leur pouvoir d’achat s’améliorer de 9 %.

Lire la suite...

Les banques proposent ouvertement la renégociation de prêt immobilier à certains clients

 proposition de renegocier son credit

Dans un contexte de taux très faibles, deux grandes enseignes bancaires ont proposé une révision de leur taux des emprunts logement à la baisse à certains de leurs clients. Toutefois, cette démarche onéreuse ne devrait concerner que des clients spéciaux qu’elles souhaitent absolument garder.

Lire la suite...

Caution ou hypothèque, lequel choisir ?

caution ou hypotheque

Avant d’accorder un crédit immobilier, la banque s’assure de pouvoir récupérer les fonds avancés en cas de difficulté de son client. Pour cela, elle exige une garantie financière, généralement une caution ou une hypothèque, dont le choix dépendra de plusieurs facteurs.

Lire la suite...

Faire racheter ses crédits afin d'avoir un contrôle sur ses dettes

achat de credits en cas de dettes

Quand le paiement des mensualités des crédits en cours grève le pouvoir d’achat du ménage au point d’affecter gravement sa qualité de vie, il est temps d’envisager une solution alternative. Procéder à un regroupement ou rachat de crédits est généralement le moyen le plus sûr pour sortir la tête de l’eau.

Lire la suite...

Retour de la réforme sur la procédure de surendettement

procedure de surendettement

La réforme des procédures de surendettement est de retour à l’Assemblée nationale sous la forme d’un amendement au projet de loi Sapin. Ce texte pourtant rejeté par les sénateurs porte sur la suppression de la phase amiable pour certains dossiers de surendettement.

Lire la suite...

Archives

Liens sponsorisés
publicite
publicite

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Exemple de client : L'opération de regroupement de crédits en cours présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt variable de 3,75% pendant les 12 premiers mois, puis un taux variable mensuellement indexé sur l’Euribor 1 mois + 2,95% (hors assurance, hors frais) capé +1% pendant 7 ans, révisable trimestriellement en fonction de l'Euribor 3 mois. Pour un prêt de 211 123 € sur une durée de 300 mois : vous remboursez 300 mensualités de 1 085 € (hors assurance facultative). Taux Effectif Global de 3,44% (TEG), soit un coût total du crédit de : 88 154,88 €. Le coût total du crédit et le TEG indiqués ont été calculés sur l’hypothèse d’un déblocage en une seule fois de la totalité du Crédit et de l’absence d’exercice par l’Emprunteur d’une option du crédit ou d’un remboursement par anticipation. Le TEG tient compte du montant prévisionnel des intérêts, des frais de dossier, d’une estimation des frais d’acte et des honoraires de l’intermédiaire du crédit nécessaires à l’octroi du Crédit. Il a été calculé en considération, d’une part du taux d’intérêt appliqué pour la première période indiquée et d’autre part, de celui qui serait applicable à l’issue de cette première période, pour la durée prévisionnelle restante, sur la base de l’Euribor 1 mois moyen connu à la date d’émission de l’Offre majorée de l’élément fixe. A titre d’information, l’élément variable basé sur l’Euribor 1 mois calculé à la date d’émission de l’Offre est de 0,0060%. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours pour accepter son crédit.

Opération financée par : GE Money Bank.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top