Menu Crédit immobilier

Notre analyse des taux immobiliers - Avril 2017

Globalement stables malgré quelques légères hausses

analyse des taux

Pas d’importantes évolutions sur les moyennes

« Les taux affichés n’ont pas subi de grosses modifications dans le courant du mois de mars », observe Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com. « Les moyennes restent globalement stables après des hausses légères en décembre et janvier », ajoute-t-elle.
La durée 20 ans s’apprécie de 0,02% à 1,67%, se plaçant ainsi au même niveau qu’à l’été 2016. Le 15 ans reste sous la barre des 1,50% à 1,45% et la moyenne sur 25 ans s’établit toujours à 1,90%.

Taux moyens constatés au 04 avril 2017 :

1,45 % sur 15 ans (=)
1,67 % sur 20 ans (+0,02 %)
1,90 % sur 25 ans (=)

Source Meilleurtaux.com - Taux moyens hors assurance

Taux longue durée - National

 15 ans20 ans25 ans
Excellent  0,90 %  1,10 %  1,25 %
Très bon Arrow up 1,20 %  1,38 %  1,72 %
Bon  1,45 %  1,67 %  1,90 %

Taux courte durée - National

 7 ans10 ans12 ans
Excellent  0,45 %  0,60 %  0,74 %
Très bon  0,70 % Arrow up 0,92 % Arrow up 1,08 %
Bon  1,07 % Arrow up 1,20 %  1,35 %

Source Meilleurtaux.com - Taux moyens hors assurance

Jusqu’ici tout va bien...

« L’année 2017 a extrêmement bien démarrée, boostée par une forte demande ; elle-même motivée par deux éléments : des taux toujours très bas et des prix globalement stables malgré une remontée dans certaines grandes villes », commente Maël Bernier.

« En d’autres termes, les acheteurs se disent que c’est certainement « le moment d’acheter » craignant sans doute l’inconnu post-élections », analyse-t-elle.

« Comme nous l’anticipions, les taux n’ont pas subi de remontées majeures dans le courant du 1er trimestre, au contraire, les banques rivalisant de décotes et d’efforts pour attirer les candidats à l’acquisition », observe Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.com.

Ainsi, il est toujours possible notamment dans les villes moyennes là où la demande est moins forte, d’obtenir des taux proches des 1% y compris sans apport sur les durées inférieures ou égales à 20 ans.

« Par ailleurs, le 110%, c’est-à-dire le financement incluant montant du bien et frais annexes, est à nouveau plus largement proposé et accordé par les établissements bancaires (environ 15% de nos dossiers depuis le mois de janvier) », précise Maël Bernier.

« L’acceptation des dossiers sans aucun apport est extrêmement révélatrice de la volonté des banques de capter des dossiers y compris des personnes ne disposant pas d’épargne. Les objectifs 2017 étant très élevés, comparables à 2016 mais sans compter sur la manne des rachats de prêts, elles doivent mettre les bouchées double pour attirer tous types de nouveaux clients à financer », conclut-elle.

Stabilisation des taux directeurs

Malgré quelques petits « coups de chaud » dans le courant du mois de mars, les OAT semblent se stabiliser autour de 1%.

Cependant, le mois d’avril devrait être synonyme de légère hausse pour les taux des crédits aux particuliers (autour de 0,10%). En effet, la majorité des établissements bancaires en profitent pour reconstituer un tout petit peu leurs marges.

Les taux moyens devraient donc s’établir pour les moyennes autour de 1,70 / 1,75% sur 20 ans en mai.

20170404 evolution taux oat

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top