Menu Crédit immobilier

Notre analyse des taux immobiliers - Septembre 2015

Quasi-stabilité des taux

analyse des tauxUn mois d'août très calme

Comme nous l'anticipions le mois dernier et après deux mois de tendance haussière modérée qui ont fait grimper les taux de 0,25 %/ 0,30 % en moyenne, le mois d'août a été calme avec des taux restés relativement stables. Tout juste observe-t-on des moyennes en très légère hausse (+0,02 % sur le 15 ans et +0,04 % sur le 20 ans), le 25 ans restant stable. Même constat pour les durées courtes avec une seule petite hausse sur la durée 12 ans dont le taux s'apprécie de 0,02 %.

2,22 % sur 15 ans (+0,02 %)
2,49 % sur 20 ans (+0,04 %)
2,85 % sur 25 ans (= %)

Source Meilleurtaux.com - Taux moyens hors assurance

« Concrètement cela signifie qu'entre la période où les taux étaient les plus bas en mai dernier et aujourd'hui pour un emprunt moyen de 200 000 € sur 20 ans, la mensualité a augmenté de seulement 26 € (passant de 1033 € à 1059 €) pour un coût total sur la durée du crédit en hausse d'un peu plus de 6000 € », explique Maël Bernier, directrice de la communication de Meilleurtaux.com. « Rappelons qu'il y a un an à la même période, nous nous félicitions de trouver des taux moyens sur cette même durée 20 ans à 2,90 %, contre 2,49 % aujourd'hui », ajoute-t-elle.

Taux longue durée - National

 15 ans20 ans25 ans
Excellent  1,80 %  2,07 %  2,22 %
Très bon  2,05 %  2,30 %  2,65 %
Bon  2,22 %  2,49 %  2,85 %

Taux courte durée - National

 7 ans10 ans12 ans
Excellent  1,22 %  1,50 %  1,70 %
Très bon  1,45 %  1,71 %  1,88 %
Bon  1,80 %  1,95 %  2,12 %

Source Meilleurtaux.com - Taux moyens hors assurance

Des OAT à surveiller mais toujours à des très bas niveaux

taux moyens 20 ans

Dans le courant du mois de septembre, nous devrions observer à nouveau quelques hausses ici ou là mais sans que cela soit réellement synonyme d'une tendance généralisée.
Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.com

« En effet, si certaines caisses régionales nous annoncent de très légères hausses, d'autres optent pour une stabilisation, voir de légères baisses » ajoute-t-il. Dans les grandes enseignes nationales, c'est la même analyse. Si l'une d'entre elles a déjà relevé ses barèmes de 0,10 % début septembre, il est juste de rappeler que cette grande banque n'avait pas touché à ses barèmes depuis début juillet.

En revanche, les autres grandes enseignes tablent plutôt aujourd'hui sur une relative stabilité nationale. « En résumé, pas de tendance de fond haussière comme nous avons pu en connaitre en juillet mais des ajustements ici ou là en fonction des objectifs commerciaux et surtout de la faculté à traiter les dossiers » ajoute Maël Bernier. « Il conviendra cependant de surveiller l'évolution des OAT dans le courant du mois de septembre », conclut Hervé Hatt.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top