Menu Crédit immobilier

Notre analyse des taux immobiliers - Octobre 2013

analyse des tauxEn octobre, après un mois de septembre globalement stable, les taux de crédit proposés par les banques ont augmenté en moyenne de 0,10 point sur presque toutes les durées. Pour autant, 43 % des emprunteurs qui ont un taux supérieur à 5 % n'ont toujours pas renégocié leur taux de crédit... Il n'est pas trop tard : certaines banques ont revu leur barème à la baisse en octobre afin de tirer leur épingle du jeu dans un marché très concurrentiel.

 

La moitié des banques ont augmenté leurs taux de crédit

Après un début de remontée cet été et une accalmie en septembre, en octobre la moitié des banques ont augmenté leurs taux de crédit immobilier de 0,15 point en moyenne et jusqu'à 0,20 point pour certaines. 10 % de nos partenaires ont laissé leurs taux stables. Alors qu'un scénario de hausse progressive mais globale semblait se dessiner, quelques banques ont baissé leurs taux ce mois-ci, de 0,10 point en moyenne.

« En octobre, bien que la tendance soit plutôt à la hausse, nous avons reçu quelques barèmes orientés à la baisse. Certaines banques essaient ainsi de tirer leur épingle du jeu pour continuer à conquérir des clients alors que la fin de l'année approche... Par ailleurs, la récente baisse du taux de l'OAT 10 ans permet de rester optimiste pour les semaines à venir et de réaffirmer que la remontée devrait être très progressive » explique Hervé Hatt, président de meilleurtaux.com

Nous constatons une hausse des taux moyens pour octobre de 0,10 % par rapport au mois dernier : 3,11 % sur 15 ans, 3,41 % sur 20 ans, 3,77 % sur 25 ans (contre 3,01 % sur 15 ans, 3,31 % sur 20 ans, 3,68 % sur 25 ans en septembre).

Les dernières semaines pour renégocier son crédit...

Alors que les taux de crédit augmentent progressivement, 56 % des emprunteurs n'ont pas encore tenté de renégocier leur crédit immobilier d'après le sondage Ifop pour meilleurtaux.com réalisé en septembre auprès de 1506 personnes. Pourtant, en moyenne, les Français ont souscrit un crédit à un taux de 4,5 %, majoritairement il y a moins de 5 ans. 70 % des emprunteurs déclarent avoir obtenu un taux égal ou supérieur à 4 %.

Même ceux qui ont emprunté à 5 % ou plus n'ont pas encore tous renégocié leur crédit : ils ne sont que 57 % à avoir fait les démarches. De nombreux emprunteurs ont ainsi encore l'opportunité de faire des économies sur le coût de leur crédit, tant qu'il en est encore temps...

« Tous profils confondus, les Français qui ont tenté de renégocier leur crédit y sont parvenus dans 65 % des cas. Si les démarches peuvent paraitre longues, en tant que courtier, nous sommes là pour vous aider lorsque l'écart de taux est suffisant pour que vous puissiez réaliser des économies » rappelle Sandrine Allonier, responsable des études économiques de meilleurtaux.com

Pour consulter l'intégralité de l'étude ifop/meilleurtaux.com « les Français et la renégociation » cliquez ici

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top