Menu Crédit immobilier

Notre analyse des taux immobiliers - Juin 2013

Après un plus bas historique en mai, les taux de crédit immobilier se stabilisent en juin

analyse des taux

En juin, près de 60 % des banques ont opté pour la stabilité de leurs grilles, laissant ainsi leurs taux à un niveau historiquement bas. 40 % ont toutefois encore procédé à des baisses. En mai, la demande de crédit est légèrement repartie par rapport à avril mais aussi par rapport à mai 2012 même si le marché reste moins dynamique qu'en 2011.

 

60 % des banques laissent leurs taux stables pour le mois de juin

En juin, après un mois de mai marqué par la baisse du principal taux directeur de la Banque centrale
européenne, une grande majorité des banques (60%) ont laissé leurs taux stables quand 40 % ont procédé à de légères baisses, de 0,15 point en moyenne. Toutefois, les taux moyens proposés ressortent encore en recul de - 0,05 point en moyenne à 2,91 % sur 15 ans, 3,24 % sur 20 ans et 3,60 % sur 25 ans. « Tant que le contexte économique restera tendu avec une demande de crédit qui reste faible et un taux d'emprunt d'Etat à 2 % en moyenne, les taux de crédit devraient rester à ce niveau historiquement bas. Rien ne laisse présager d'une quelconque remontée pour l'instant » explique Hervé Hatt, président de
meilleurtaux.com.

Une demande de crédit légèrement supérieure à celle de 2012

En mai, notamment sous l'effet des taux historiquement bas, la demande de crédit immobilier avec
compromis de vente signé (hors renégociation) a augmenté de 6,1 % par rapport à avril (source :
meilleurtaux.com). Si le mois de mai est traditionnellement propice aux transactions immobilières,
cette reprise va au-delà de la saisonnalité car, par rapport à mai 2012, la demande est également en
hausse de près de 6 %. En revanche, elle reste en retrait de 7 % par rapport à mai 2011.
« Si le contexte économique et fiscal actuel peut constituer un frein à l'achat immobilier, l'intérêt pour
l'immobilier, la volonté de devenir propriétaire et le niveau très bas des taux ont un effet positif que nous
constatons à la fois à travers la hausse des visites sur notre site mais surtout du nombre de dossiers déposés. Par ailleurs, en étudiant la demande de crédit avec compromis de vente signé en 2013, on constate que l'apport moyen baisse légèrement quand les montants empruntés augmentent, alors que la tendance était plutôt inversée en 2012 » analyse Sandrine Allonier, responsable des études économiques de meilleurtaux.com.

Evolution des demandes de crédit immobilier avec achat immobilier en cours

 janvier - mai 2012janvier - mai 2013
Montant moyen des prêts 168 810 € 170 635 
Montant moyen des apports 73 145  70 290 
Montant médian des apports 30 000  30 000 
Montant moyen des transactions 258 360  254 410 
Durée moyenne des prêts  20,3 ans 19,6 ans
Montant moyen des revenus de l'emprunteur 3 225  3 220 
Montant moyen des revenus co-emprunteur 1 975  2 010 
Age moyen de l'emprunteur 36,8 ans 37,2 ans
Part des emprunteurs de moins de 30 ans 26 % 23 %
Part des primo-accédants 68 % 68 %

 

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top