Menu Crédit immobilier

Renégociation par région : où fait-on le plus d’économies ?

En dépit des taux de crédits immobiliers extrêmement faibles, et qui poursuivent leur baisse, peu d'emprunteurs pensent à la renégociation. On observe par ailleurs de fortes disparités entre les différentes régions.

Renégociation par région

Écarts importants entre les régions pour les renégociations

Au total, 24 % des crédits ont fait l'objet d'une demande de renégociation en 2014. Mais dans plus de la moitié des régions françaises, moins de 20 % des crédits concernés ont fait l'objet d'une demande de renégociation.

L'Ile-de-France affiche le meilleur score avec 35 % de demandes, loin devant ses suiveurs immédiats, que sont la région PACA (27 %), la Picardie, le Rhône-Alpes et le Nord-Pas-de-Calais (à égalité à 26 %) et la Haute-Normandie (25 %).

La majorité se situe sous la barre des 25 %, à l'exemple du Languedoc-Roussillon (24 %), de l'Aquitaine (23 %), du Midi-Pyrénées (22 %), du Centre (20 %) ou des Pays de la Loire (18 %). Plusieurs régions se situent à 17 % : la Lorraine, la Bourgogne, l'Auvergne, les Champagne-Ardenne ou la Franche-Comté.

D'autres, comme l'Alsace ou le Poitou-Charentes accusent un net retard avec 15 % seulement de demandes. En Bretagne, Basse-Normandie ou dans le Limousin, le taux est le plus bas, à 14 %.

Des gains de taux inégaux

La faiblesse de la part de renégociations est d'autant plus surprenante qu'elle ne reflète pas le gain moyen de taux observés dans certaines régions.

Par exemple, en Auvergne, où le gain moyen de taux est le plus bas (1,20 point pour un gain maximum de 1,84 point), les demandent négociations sont plus nombreuses qu'en Bretagne.

Or, en Bretagne, en moyenne, ce gain est de 1,71 point (maximum 3,50 point), largement au-dessus de celui des régions les plus actives en matière de renégociation : l'Ile-de-France n'est qu'à 1,48 point (maximum 3,41 points), la région PACA à 1,52 point (maximum 3,05 points), et le Rhône-Alpes, seulement à 1,42 point (maximum 2,85 point).

Tout aussi surprenant, le cas de la Bourgogne, qui affiche pourtant le gain moyen de taux le plus élevé, à 1,87 % (maximum 2,73 points), ou les Pays de la Loire, qui affiche 1,76 point de gain moyen (maximum 3,69 points) !

« Alors que nous pensions que la grande majorité des personnes concernées avaient déjà procédé à une demande dans le but de renégocier leur prêt en cours, nous constatons avec surprise que beaucoup de personnes n'ont pas encore bougé et c'est encore plus vrai dans certaines régions que d'autres », commente Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com.

Quels sont les gains moyens lors d’une renégociation de crédit ?

Montant initialAnnée de souscription
du crédit immobilier initial
Gain moyen réalisé
200 000 € empruntés
sur une durée de 20 ans
2004 12 900 €
2005 9 800 €
2006 13 000 €
2007 21 300 €
2008 34 000 €
2009 15 500 €
2010 11 500 €
2011 23 700 €
2012 14 600 €
2013 13 500 €
Pour un emprunt initial de 200 000 € sur 20 ans à un taux moyen hors assurance, dans une banque concurrente, pénalités de remboursement anticipé et nouvelle garantie incluses, rachat en janvier 2015

Crédit immobilier
Etude gratuite et sans engagement

En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.

Obtenez des taux personnalisés en quelques minutes !
Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top