Menu Crédit immobilier

Portrait-robot de l’emprunteur en 2015

SOMMAIRE

France, régions et grandes villes

Le profil de l'emprunteur en 2015

 

Le portrait de l'emprunteur en 2015 dans les 11 grandes villes de France

Le profil de l'emprunteur en 2015 dans les 11 grandes villes de France

 

1) Les grandes villes attirent toujours les primo-accédants

En 2015, les grandes villes continuent, par obligation ou par choix, d'attirer les primo-accédants. Ville par ville, le pourcentage des primo-accédants y est plus important que la moyenne nationale. Strasbourg obtient la tête du classement avec 79,34 % de primo-accédants, suivie par Lille avec 76,26 %. En queue de peloton, nous retrouvons pour l'attractivité auprès des jeunes propriétaires Marseille et Nice avec respectivement 69,04 % et 63,75 %.

2) Des disparités de revenus toujours aussi éloquentes mais en adéquation avec les prix

Les dispartités des revenus moyens des empruteurs (par foyer) sont toujours aussi impressionnantes. Ceux-ci varient quasiment du simple au double entre des villes comme Montpellier ou Strasbourg et Paris intra-muros. Ainsi, quand le revenu moyen d'un foyer emprunteur à Montpellier s'élève à 4 418 €, le foyer parisien affiche 8 215 € !

Cependant, malgré une capacité d'emprunt sur 20 ans de 521 106 € (à un taux de 2,45 % hors assurance) et en tenant compte des prix locaux* le couple de Parisiens pourra s'offrir un 3 pièces de 62 m² quand le couple montpelliérain(qui au même taux et sur la même durée pourra emprunter « seulement » 276 414 € avec ses revenus plus faibles) pourra s'offrir un appartement ou une maison de 114m² !

*Références prix seloger.com septembre 2015

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top