Menu Crédit immobilier

2. Je construis mon projet immobilier

agenda-etape2

Un projet immobilier pour quoi faire ?

La seconde étape d'un projet immobilier est la détermination de ce projet. Ainsi, je décide si je souhaite acheter un logement, faire un investissement locatif, construire une maison ou réaliser des travaux.

Je souhaite acquérir un logement

Je fais partie des 80 % de français qui aimeraient devenir propriétaire de son logement. Etre propriétaire présente de nombreux avantages comme me constituer un patrimoine, préparer l'avenir... Mais il ne faut pas oublier que ce n'est pas une décision à prendre à la légère, acheter un bien est une décision importante qui m'engage pour de nombreuses années.

Pour plus d'informations > « Faut-il acheter ou louer son logement en 2013 ? »

Je souhaite investir dans l'immobilier

Investir dans l'immobilier présente de nombreux avantages comme le fait de pouvoir placer mon argent, créer des revenus complémentaires, préparer ma retraite, transmettre mon patrimoine, défiscaliser ... Ainsi, je choisis :

Le type de bien

  • Appartement ;
  • Maison ;
  • Parking ;
  • Terrain ;
  • Local commercial ;
  • SCPI - Sociétés Civiles de Placement Immobilier
    ou placements "Pierre-Papier".

Le neuf ou l'ancien

L'ancien possède bien sûr beaucoup d'atouts mais le neuf bénéficie également d'avantages solides (dispositifs de défiscalisation, frais de notaire moins élevés, charges plus faibles...).

Pour plus d'informations > « Immobilier : neuf ou ancien ? ».

 

 

Location vide, meublée ou touristique

  • Le bien loué vide est préférable pour les grands logements (les locataires ont souvent déjà leur propres meubles). En vide, mes revenus sont perçus en tant que revenus fonciers. Je peux choisir entre le régime réel et le régime micro-foncier ;
  • Il faut savoir que le loyer est plus élevé dans un bien meublé que dans un bien vide. Je peux choisir entre micro-BIC et régime réel simplifié ;
  • La location touristique est aussi envisageable si mon bien se situe dans une zone touristique. L'avantage est un prix de location plus élevé et une minimisation de la vacance locative.

Pour plus d'informations, consultez le guide sur > « L'investissement locatif ».

J'achète un bien pour lequel je dois réaliser des travaux

PhotoActu20120124Le montant de ces travaux peut être intégré dans le montant de mon prêt immobilier. Pour cela, je fais appel à un expert qui élaborera un devis afin d'évaluer le montant supplémentaire que je dois emprunter pour acheter mon futur logement et pouvoir y réaliser les travaux souhaités.

Une fois le budget établi, je dois m'assurer des garanties des spécialistes qui interviendront sur mon projet. Il faut donc trouver le bon artisan, définir mes besoins avec lui, établir un planning et le faire respecter. Par ailleurs, je n'oublie pas de me renseigner sur l'assurance dommages-ouvrage.

Pour plus d'informations > « Le guide des travaux ».

J'entreprends de construire ma maison

Ça y est je me lance, je décide de réaliser mon rêve : construire ma propre maison et elle devra être unique. C'est une grande et belle aventure mais comme tous les projets, il a son lot d'embûches. Le tout est dans la réflexion et la planification de chaque étape de la construction. En partant du choix du terrain à la livraison de ma future maison : je ne dois négliger aucun détail.

Le choix du terrain

Je commence donc par consulter le Plan d'Occupation des Sols (POS) ou le Plan Local d'Urbanisme (PLU) suivant les cas, disponible à la mairie de la commune où je souhaite réaliser mon projet immobilier. Ce document m'indiquera les terrains constructibles.

Je peux aussi consulter le certificat d'urbanisme : il m'indique la situation du terrain au regard des dispositions d'urbanisme et de limitations administratives au droit de la propriété et précise éventuellement les différentes normes architecturales à respecter (forme de la toiture, couleur des matériaux, etc.). Je me renseigne enfin sur les risques naturels (séismes, inondations...).

Le choix du constructeur

Je veux une maison unique : je fais appel à un architecte, il dessinera les plans en fonction des mes souhaits et pourra m'aider à choisir un entrepreneur et à contrôler les travaux.

Si, dans le cas contraire, je cherche une maison simple, je m'adresse à un constructeur de maisons individuelles je choisis alors ma maison dans un catalogue et la reçoit clé en main.

J'obtiens un permis de construire

Pour obtenir un permis de construire, je dois retirer un dossier à la mairie de la commune où je vais réaliser mon projet.

Pour plus d'informations > « Le guide de la construction ».

Je précise les critères de recherche de mon bien

Après avoir déterminé le but de mon investissement, il faut maintenant définir les critères du bien à acquérir. En effet, déterminer exactement mes attentes pour mon futur logement m'aidera à le trouver plus rapidement.

Après avoir choisi entre un achat dans le neuf ou dans l'ancien, je décide ensuite du type de logement qui me convient :

  • Appartement ;
  • Maison individuelle, maison avec étages ou de plain-pied, maison écologique...

Je détermine bien sûr le lieu d'acquisition de mon futur logement : à la ville, en banlieue, à la campagne...

Enfin, je qualifie les critères majeurs de mon futur logement :

  • Aménagements ;
  • Nombre de pièces (considérer la taille de la famille) ;
  • Surface habitable ;
  • Avec ou sans jardin ;
  • Niveau de sécurité ;
  • Garage ;
  • Les distances entre mon logement et mon travail, les commerces, les écoles, les transports ...

Si vous êtes déjà propriétaire...

Le Point en +
Je vends ou j'achète d'abord ? Vendre en premier pour m'assurer de la somme dont je dispose pour mon futur achat apparait comme la meilleure solution. Cependant, il est très difficile de faire coïncider la date de vente avec celle d'achat (dans le cas contraire, je me retrouve sans logement et en attendant de trouver mon coup de cœur, je m'expose à des frais supplémentaires : garde meuble, location d'un logement, déménagement ...).

Comme j'ai besoin dans l'immédiat de la somme immobilisée dans ma propriété actuelle pour acheter mon nouveau logement, le prêteur va m'avancer une partie de cette somme (en général, entre 50 et 70 % de la valeur du bien à vendre), sous la forme d'un Prêt Achat/Revente, c'est-à-dire d'un prêt dont je ne rembourse que les intérêts (je n'amortis pas le capital). Ce prêt est destiné à être soldé lors de la vente de mon bien actuel.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top