Menu Crédit immobilier

Véranda : confort et sécurité

201606 veranda

Aujourd'hui la véranda est une pièce à vivre à part entière. Pourtant elle a longtemps été délaissée car trop froide l'hiver, trop chaude l'été et constituait une véritable porte ouverte sur l'extérieur facilement franchissable. Autant dire qu'elle cumulait les défauts. Mais aujourd'hui, les choses ont bien changé et de nombreux systèmes vous permettent de vivre dans votre véranda toute l'année et en toute sécurité.

Stop à l'effet de serre

Le problème majeur en matière de confort thermique dans une véranda, c'est qu'elle est entièrement constituée de parois vitrées, ce qui crée un effet de serre. Elle est donc très sensible aux changements de température et peut ainsi devenir un véritable sauna l'été et un réfrigérateur l'hiver.

Pour éviter cela, mettez en place quelques dispositifs simples.

  • Lors de la construction, commencez par bien isoler la dalle. Cela évite les déperditions de calories par le sol, qui va emmagasiner la chaleur la journée et la redistribuer lentement la nuit, contribuant ainsi à la conservation d'une température stable.
    Le choix du vitrage est aussi très important pour limiter l'effet de serre. Il faut ainsi se tourner vers des doubles vitrages spécialement traités pour les vérandas. Il peut s'agir d'un traitement voile métallique sur l'extérieur, plus adapté pour les vérandas orientées nord - dans des zones froides - puisqu'il permet de conserver la chaleur à l'intérieur l'hiver.
  • Si au contraire la véranda est orientée sud, privilégiez le film antireflet. Posé sur l'extérieur de la paroi vitrée, il permet de réfléchir la chaleur avant qu'elle ne rentre dans la véranda et d'ainsi limiter les apports caloriques.
  • La toiture aussi a une importance de taille aussi bien en termes d'isolation que des entrées solaires. Il s'agit ainsi de choisir entre les toitures transparentes (verre ou synthétique) qui apportent de la lumière mais qui doivent impérativement être traitées pour contrôler les apports solaires.
  • L'autre option consiste en une toiture opaque, soit classique soit en panneaux (des feuilles d'aluminium qui enserrent un isolant). Bien réalisées, elles sont très performantes mais vous perdez le bénéfice de la lumière et de la vue en toiture.

Cela dépend donc de la configuration, de la zone géographique et bien entendu des goûts de chacun.

Enfin, pour ménager un confort thermique toute l'année pensez à installer un dispositif de chauffage, mais aussi des ventilations (tabatières, baies ouvrantes, entrées d'air, extracteurs d'air...).

Les dispositifs de blocages physiques des rayons apportent aussi un confort supplémentaire lorsque c'est nécessaire. Pour plus d'efficacité, placez-les à l'extérieur pour qu'ils bloquent la chaleur avant qu'elle ne pénètre dans la véranda.

La sécurité

Longtemps considérée comme une ouverture béante sur l'extérieur, la véranda était un point noir en matière de sécurité. Aujourd'hui de nombreux progrès ont été faits et il existe de nombreux dispositifs.

Leur objectif principal est de rendre l'effraction plus compliquée et donc plus longue. En effet, en moyenne, les cambrioleurs passent 3 minutes pour réaliser une effraction. Si celle-ci s'avère trop complexe et longue, ils vont donc abandonner rapidement.

Pour rendre votre véranda plus sure, la première chose à faire consiste à installer des systèmes de fermetures sécurisées : verrous, fermetures multipoints... Pour éviter qu'ils ne brisent une vitre pour pénétrer à l'intérieur, optez pour des vitrages antieffraction.

Enfin, les baies et toitures en verre ou synthétique sont des points sensibles car les éléments peuvent être soulevés, déplacés, déboîtés facilement. Pour éviter cela il existe désormais des cales anti-soulèvement et des systèmes anti-fausse manœuvre qui augmentent leur résistance.

Vous pouvez bien entendu compléter votre installation avec un système d'alarme.

Vous avez maintenant toutes les informations pour vivre dans votre véranda toute l'année et en toute tranquillité.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top