Menu Crédit immobilier

L'isolant en vêtements recyclés

201606 isolant textile

En 2007, un isolant d'un nouveau genre a fait son apparition sur le marché. Baptisé Métisse, il a l'avantage d'être écologique, performant et solidaire. Trois bons points pour un matériau qui fait du bien à notre maison, à notre confort et à notre portefeuille.

L'histoire de Métisse

L'isolant fabriqué à partir de textiles recyclés est né en 2007, après trois ans de recherches. C'est le Relais, un réseau d'entreprises membre d'Emmaüs, qui l'a mis au point.

Tout est parti du constat de la forte baisse de qualité des vêtements. Le Relais ayant observé que de 60 % de vêtements réutilisables, ils ne pouvaient aujourd'hui plus se contenter que de 40 %.

Important La décision a donc été prise de valoriser cette ressource, pour en faire un produit nécessaire pour tous, l'isolant. Ainsi, un produit recyclé permet de mieux vivre chez soi, tout en faisant des économies d'énergie et en participant à une entreprise solidaire.

Un isolant recyclé

Ce sont donc les vêtements récupérés par le Relais, et non réutilisables en l'état, qui sont valorisés sous forme d'isolant. Pour cela, ils sont défibrés et les corps étrangers (boutons...) sont retirés grâce à un système de griffes et d’aimants.

Un liant en fibres de polyester est ensuite ajouté. Puis la matière est traitée. Elle est ensuite conditionnée sous diverses formes afin de constituer toute la gamme Métisse. Cet isolant recyclé est ainsi disponible en rouleaux, panneaux ou en vrac à souffler.

Qualités techniques

Outre ses caractéristiques solidaires et environnementales, cet isolant affiche une conductivité thermique comprise entre 0,039 W/mK et 0,051 W/mK.

C'est aussi un bon isolant phonique, en plus d'avoir des capacités ignifugeantes intéressantes. Métisse est enfin un isolant certifié par le CSTB.

Côté composition, il s'agit donc principalement de fibres textiles recyclées, en majeure partie de coton (70%) et de synthétique (15%), à quoi il faut ajouter le liant en fibres de polyester (15%). Il ne contient donc ni formaldéhydes, ni sels de bore et est ainsi classé A+, pour le respect des habitants et des artisans le mettant en œuvre.

Mise en œuvre

La gamme Métisse étant assez étendue, chaque configuration a aujourd'hui sa solution. Des combles perdus avec l'isolant projeté, aux isolations par l'extérieur ou par l'intérieur avec les panneaux ou les rouleaux.

La pose est quant à elle très simple, toutefois, ces isolants sont capillaires et hydrophiles.

Autrement dit, il faut les protéger de l'eau et de l'humidité, sans quoi ils pourraient se dégrader et donc être moins performants, voire endommager la structure s'ils venaient à présenter des signes de moisissures par exemple. Il faut donc impérativement entourer l'isolant avec pare-vapeur, pare-pluie et une protection au sol contre les remontées humides.

Vous êtes convaincus par cet isolant écologique et solidaire ? Rendez-vous sur le site du Relais pour trouver le point de vente le plus proche de chez vous, que vous soyez en France, en Belgique ou aux Pays-Bas.

Liens sponsorisés
publicite
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Retour top